Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Sénégal Les quotidiens évoquent l’affaire Khalifa Sall à travers son immunité parlementaire


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

L’affaire Khalifa Sall, maire de Dakar en prison dans le cadre du dossier relatif à la gestion de sa caisse d’avance, revient à la Une des quotidiens avec le débat sur la levée de son immunité parlementaire demandée par le Procureur de la république, Serigne Bassirou Guèye.

«Immunité parlementaire de Khalifa Sall : La thèse de Madior», titre Le Quotidien, soulignant que le ministre de la Justice relativise l’affirmation de son prédécesseur Me Sidiki Kaba.

Dans c journal, le Garde des Sceaux s’interroge : «Khalifa a-t-il une immunité ? C’est un débat qui peut être mené».

«Levée de l’immunité parlementaire de Khalifa Sall : Ismaïla Madior Fall formalise le procès», titre Sud Quotidien, dans lequel journal, le ministre affirme : «L’important, c’est de respecter toutes les formes qui garantissent la tenue d’un procès équitable».

«L’important…C’est un procès équitable», renchérit le ministre de la Justice dans EnQuête.

Mais d’ores et déjà, L’As parle de l’installation de la commission ad hoc chargée de lever l’immunité parlementaire de Khalifa Sall et informe que «l’Assemblée déclenche la procédure».

Ce faisant, les pro-Khalifa, dont Bamba Fall et Cie entrent en guerre pour la libération de leur mentor.

«Procédure de levée de l’immunité parlementaire de Khalifa Sall : Les 11 juges d’instruction de l’Assemblée nationale désignés», titre Vox Populi.

Nos confrères expliquent que le comité ad hoc compte 8 députés de Benno Bokk Yakaar, deux de l’opposition et un non-inscrit.

Sur ce dossier Khalifa Sall, Walfadjri voit «Macky, les deux pieds dans le tapis».

L’Observateur se focalise sur la marche orange pour la conquête du pouvoir et indique que «Idrissa Seck provoque Macky».

Selon le journal, les déplacements symboliques du leader de Rewmi chez le Pm et le président de l’Assemblée ont comme cheval de bataille l’Etat de droit et les affaires Khalifa Sall et Karim Wade.

A sa une, Le Soleil parle de paix et sécurité et informe que «Macky Sall veut la mutualisation des potentiels» de l’espace Uemoa en allant vers une synergie des actions.




Autres titres
Maroc Religion: Invocation de Allah ce vendredi en vue de la tombée de pluies 
Sénégal L’engagement de Tivaouane pour la réélection de Macky Sall en exergue 
Burkina-Faso Grève, société et campagne agricole au menu des journaux burkinabè 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle
RECHERCHE
Sénégal L’engagement de Tivaouane pour la réélection de Macky Sall en exergue 
Sénégal Macky Sall ne veut pas confier la gestion des terres aux collectivités locales 
Sénégal Le communiqué du Conseil des ministres du 22 novembre 2017 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires