Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Mali La sortie de l’opposition et l’expulsion d’un enseignant français à la une des quotidiens


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les quotidiens maliens de ce mardi s’intéressent à deux principaux sujets relatifs à la sortie de l’opposition lors d’une conférence de presse pour dépeindre un tableau sombre de la situation globale dans le pays et l’expulsion décidée la veille par le gouvernement de l’enseignant français qui a fait un cours très controversé sur l’Azawad à l’école française ‘’Liberté A de Bamako.’’

‘’Le gouvernement malien expulse l’enseignant du lycée français Liberté A Robin Guiovanipoulos’’, affiche à sa une le quotidien privé l’Indépendant.

Ainsi, ‘’le gouvernement malien réagit-t-il vigoureusement à l’attitude de l’enseignant français du Lycée Liberté A qui avait donné à ses élèves un devoir dont le thème portait sur l’Azawad et qui reconnaissait cette partie du territoire malien comme une entité ayant comme capitale Gao.’’, renchérit le journal.

Le quotidien public l’Essor lui se penche sur la lecture du communiqué du ministère de affaires étrangères et de la coopération internationale qui ‘’présente ses compliments à l’ambassade de France à Bamako et a l’honneur de lui notifier que le gouvernement du Mali a décidé d’expulser M Robin Guivanipoulos, enseignant au Lycée Français Liberté A de Bamako.

M. Guiovanopoulos doit quitter impérativement le territoire national dans les 72 heures’’, rapporte l’Essor.

Suite à cette affaire, l’ambassade de France avait déjà présenté ses excuses au gouvernement malien, ‘’apparemment cette réaction de la représentation diplomatique n’a pas suffi aux yeux des autorités malienne qui ont tenu à marquer le coup pour qu’un tel incident, si c’en est vraiment un, ne se reproduise pas’’, conclut l’indépendant.

Sur un tout autre registre, les quotidiens se font l’écho de la conférence de presse de l’opposition tenue lundi sur la situation globale dans le pays.

‘’L’opposition face à la presse hier, il y aura une coalition pour l’alternance en 2018,’’ affiche en manchette le quotidien le Républicain, proche justement de l’opposition politique malienne.

Le confrère rappelle que l’opposition ‘’a dénoncé l’insécurité qui sévit au Mali, la politisation de l’école, la corruption et d’autres tares qui caractérisent la gouvernance actuelle du pays.’’

L’Indicateur du renouveau, un autre quotidien titre sur cette phrase du chef de file de l’opposition Soumaila Cissé : ‘’le peuple ne mérite pas cette gouvernance’’

Même le quotidien public l’Essor, pourtant à acquis à la cause du gouvernement n’est pas resté ne marche de cette sortie remarquée de l’opposition. ‘’Etat de la Nation : le réquisitoire de l’opposition’’, s’intitule l’article que le journal y a consacré.



Autres titres
Maroc Religion: Invocation de Allah ce vendredi en vue de la tombée de pluies 
Sénégal L’engagement de Tivaouane pour la réélection de Macky Sall en exergue 
Burkina-Faso Grève, société et campagne agricole au menu des journaux burkinabè 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Mali La visite d’IBK à Sikasso à la une des quotidiens maliens 
Mali Infrastructures: l’aménagement de la traversée de Sikasso en 2x2 voies lancé 
Mali Politique, justice au menu des quotidiens 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires