Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Cameroun Un 1er octobre sanglant : l’indépendance de la partie anglophone réclamée


Politique

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Un-1er-octobre-sanglant-:-l-independance-de-la-partie-anglophone-reclamee

Le 1er octobre, journée de ferveur pour la réunification du Cameroun a tourné au vinaigre ce dimanche. Des milliers de personnes ont réclamé l’indépendance de la partie anglophone du Cameroun. Paul Biya qui est hors du pays a sur sa page Facebook appelé au dialogue.

C’est suite à l’appel de Southern Cameroon National Council (Scnc), que les populations sont sorties nombreux pour scander l’indépendance de la partie anglophobe du Cameroun. Au moins 03 morts ont été enregistrés à Kumbo dans la Région du Nord- Ouest.

A Bamenda, la forte présence des forces de l’ordre a empêché une forte mobilisation. Dans les villes de Bafut, de Fundong, les manifestants ont bravé l’autorité et ont manifesté violemment. Le drapeau des sécessionnistes flottaient déjà à Buea, capitale régionale du Sud-Ouest, l’une des deux régions de la partie anglophone.

La réaction de Paul Biya ne s’est pas fait attendre.

Sur sa page Facebook, Paul Biya écrit : « Je condamne de façon énergique tous les actes de violence, d’où qu’ils viennent, quels qu’en soient les auteurs. […]. Que l’on se comprenne bien, il n’est pas interdit d’exprimer des préoccupations dans la République. En revanche, rien de grand ne peut se construire dans la surenchère verbale, la violence de rue et le défi à l’autorité. Seul le dialogue serein permet de trouver et d’apporter des solutions durables aux problème ».

Face à cette violente protestation, Yaoudé, la capitale et huit autres régions francophones ont connu une autre vague de manifestation pour dit-on célébrer l’unité du Cameroun.

L'AUTEUR
Magnim K.


Autres titres
Mali L’ancien président malien ATT annoncé au bercail en fin de semaine 
Niger 59ème anniversaire de la République: le message du chef de l' Etat 
Liberia Présidentielle: les Libériens de nouveau aux urnes le 26 décembre 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Cameroun L’arrestation de l’écrivain Nganang et la crise anglophone préoccupent les journaux camerounais 
Cameroun La diversité s’affiche en couverture des journaux camerounais 
Cameroun La fin chaotique de la session parlementaire en couverture des journaux camerounais 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires