Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Maroc L’actualité politique au menu des quotidiens et hebdomadaires marocains


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les quotidiens et hebdomadaires parus ce samedi consacrent de larges commentaires au champ politique national, l’efficacité des politiques publiques et la transparence de la dépense publique.

+Bayane Al Yaoum+ revient sur le champ partisan national. Evoquant les congrès que tiennent les partis politiques, la publication affirme que la tenue de ces congrès permettrait aux partis de sortir d’abord de leur immobilisme général constaté ces dernières années et de mener une nouvelle vie marquée par une forte stabilité interne.

Ces congrès sont également l’occasion de déboulonner les leaders populistes, qui se délectent de faire du tintamarre et alimenter les surenchères, estime-t-il, ajoutant que ces réunions ne relèvent pas d’une affaire interne, mais constituent une occasion pour attirer l’attention de la société, de la classe politique, des médias et de l’Etat sur l’impératif à avoir de vraies forces politiques, qui ont une histoire et vivent dans l’unité et la stabilité internes.

Evoquant l’efficacité des politiques publiques, +La Vie Eco+ met en garde contre la dépense des « milliards engagés dans des programmes interrompus en cours de chemin sans évaluation aucune ».

Le programme Tayssir, destiné à aider financièrement les ménages pauvres, à condition qu’ils préservent la scolarité de leurs enfants, « souffre depuis plusieurs années d’une malformation de naissance », souligne l’hebdomadaire.

Au départ, il a été construit « de manière trop grossière » sur la base de la carte des communes les plus pauvres, et quelques années plus tard, voilà que des aides financières ont été accordées à des familles pourtant aisées pour la simple raison qu’elles habitaient dans des communes faisant partie de celles ciblées par le programme, déplore-t-il.

+Maroc Hebdo+ indique qu’ « une culture d’entreprise est tellement prégnante, fondée sur des effets d’annonce sans qu’un suivi n’accompagne les étapes du cheminement des politiques publiques et leur application ».

Des dossiers importants, lourds, sensibles, sont évoqués mais sans agenda contraignant, relève la publication, soulignant que « la décompensation du gaz butane est reportée à 2019, la réforme des régimes de retraite n’est pas plus avancée, l’implémentation de la régionalisation reste à la traîne ».

+Challenge+ aborde la transparence de la dépense publique. Le journal indique que la bataille pour la transparence de la dépense publique n’a pas encore réellement commencé, les belles dispositions de la loi organique des finances ayant besoin d’une très profonde volonté politique.

De la phase de l’appel d’offres à celle de l’exécution et de la réception des travaux ou des services au paiement à l’entreprise, beaucoup de zones de risque existent, constate-t-il.

« Ce ne sont pas les dispositions juridiques seules qui vont garantir la transparence et l’égalité de toutes les entreprises devant le gestionnaire des deniers publics. Rien qu’à la phase des paiements, les entreprises et notamment les PME, doivent courir pour pouvoir recouvrer leurs droits », explique-t-il.

+Al Bayane+ rapporte que la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) a inauguré, jeudi à Tanger, son bureau régional avec pour objectif de soutenir les acteurs économiques aux niveaux des régions de Tanger-Tétouan-Al Hoceima et de l'Oriental.

Au registre économique,+Akhir Saâ+ fait observer que l'entrée en vigueur de la réforme du régime de change piétine à cause de l'hésitation du gouvernement à la mettre en œuvre.

Les observateurs s'interrogent sur la capacité de l'Exécutif à concrétiser ce chantier financier d'envergure. L'attitude du gouvernement a suscité les réserves de la Banque Centrale, qui estime que le passage vers un régime flexible du change du dirham est fondamental pour l'économie nationale, estime le quotidien.



Autres titres
Maroc Sanctions prises à l’encontre d’agents d’autorité et hausse des prix des carburants au menu des quotidiens marocains 
Côte D'Ivoire Troubles à l’école et blocage de l’adoption du budget 2018 à l’Assemblée nationale à la Une des journaux ivoiriens 
Sénégal Le rejet par l’opposition du Comité national du dialogue politique en exergue 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Maroc Grand défenseur de l’environnement: le Roi Mohammed VI, accompagné du Prince Héritier Moulay Al Hassan, participe au "One Planet Summit" de Paris 
Maroc Sanctions prises à l’encontre d’agents d’autorité et hausse des prix des carburants au menu des quotidiens marocains 
Maroc Politique, droit de l’Homme, social et sport au menu des quotidiens marocains 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires