Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Mali Les droits de l’Homme à la une des journaux maliens


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Une fois n’est pas coutume, les questions de droits de l’Homme font ce mercredi la une de la plupart des quotidiens maliens qui à ce propos rendent compte de la visite du ministre des Droits de l’Homme dans le centre du pays, suite aux allégations de violations des droits de l’homme formulées par Human Rights Watch, HRW.

‘’Le ministre des droits de l’Homme et de la réforme de l’état, maitre Kassoum Tapo, de retour d’une mission de trois jours dans la région de Mopti : les accusations de violations des droits de l’Homme ne sont nullement établies’’, affiche en manchette le quotidien privé l’Indépendant. Le confrère rappelle que le ministre a été également interpellé par la MINUSMA, la CMA et la Plateforme sur différents cas de violations des droits de l’homme en plus des accusations portées par HRW.

‘’Maitre Tapo rejette le rapport de HRW’’, écrit le quotidien l’Indicateur du renouveau. Comme d’autres, ce confrère explique : ‘’ après trois jours de visite de terrain pour s’imprégner de la réalité sur la situation des droits de l’homme dans la région de Mopti, le ministre des Droits de l’Homme et de la Réforme de l’Etat, Kassoum Tapo, met en cause le contenu du rapport de Human right watch et la correspondance de la commission droit de l’Homme de la Minusma, accusant les forces armées maliennes de grave violation des droits de l’Homme.’’

Le Républicain, autre quotidien de la place va plus loin en arborant cette une : ‘’le ministre Tapo s’insurge contre le rapport de Human Rights Watch.’’ Le confrère rapporte ces propos pleins de colère du ministre : ‘’Nous allons répondre au rapport de Human Rights Watch. Je ne serais complice de personne. Le gouvernement ne tolérera pas des attaques sans fondement qui sont de nature à saper le moral des forces armées maliennes. Le gouvernement n’acceptera pas.’’

Le rapport de HRW, publié le début septembre, pointait du doigt la responsabilité des soldats maliens dans des tortures, arrestations arbitraires, assassinats ciblés sur des populations dans le centre du Mali où vient de se rendre le ministre Tapo.

Toujours le centre du Mali, mais cette fois avec au plan sécuritaire, le président vient de livrer des véhicules militaires aux soldats stationnés pour cette zone. ‘’Une quarantaine de véhicules aux forces de sécurité’’, titre le quotidien national avant d’ajouter ces propos d’IBK : ‘’il s’agit d’une réponse nationale à une urgence nationale par un effort national’’.



Autres titres
Burkina-Faso Le retrait des enfants et de femmes de la rue intéresse la presse en ligne burkinabè 
Maroc Enseignement, social et immigration au menu des quotidiens et hebdomadaires marocains 
Togo La politique s’offre la une de la presse électronique togolaise 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Mali Audience de départ: Son Excellence Madame Évelyne Decorps, Ambassadrice de France au Mali fait ses adieux au Mali et à IBK 
Mali Gao: spectre de grève sur la rentrée scolaire 
Mali Communiqué du Conseil des Ministres Extraordinaire du Jeudi 20 Septembre 2018 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires