Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Sénégal Les notes du Fmi à l’économie sénégalaise se paient la Une des quotidiens


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

La Sortie hier d’Ali Mansoor, chef de la délégation du fonds monétaire international (Fmi), sur les bons et mauvais points de l’économie sénégalaise, est largement commentée par les quotidiens parus mercredi.

«Politiques économiques : Le Fmi décerne un satisfécit au Sénégal», titre Le Soleil.

En page intérieure, ce quotidien national explique que les résultats macroéconomiques enregistrés par le Sénégal, pour l’année en cours, sont globalement satisfaisants ; le taux d croissance sera supérieur à 6%.

Toutefois, l’institution de Bretton Woods invite le Gouvernement à poursuivre les réformes et à réduire la charge de la dette.

Selon L’As, en faisant la revue du programme économique, «le Fmi liste les bons et mauvais points du Sénégal».

«Le Fmi attire l’attention sur la croissance de la dette publique qui passe de 24% des recettes à 30%. Le Gouvernement est invité à opérer des réformes afin de ramener la dette au niveau où elle était en 2014», écrit L’As.

«Situation économique du Sénégal : Les bonnes et mauvaises notes du Fmi», écrit EnQuête.

De son côté, Sud Quotidien détaille : «Croissance économique et dette publique : Les bons et mauvais points du Fmi. Une croissance économique solide et au-dessus de 6%. Une dette publique qui s’accentue».

Pour Walfadjri, «le Fmi a alerté sur la dette émergente du Sénégal».

Ce journal consacre sa une à l’installation, aujourd’hui, des Commissions de l’Assemblée nationale, et souligne que «Benno (est) encore à l’épreuve du partage du pouvoir».

«La rationalisation des partis divise la classe politique», titre Vox Populi.

Pendant ce temps, L’Observateur informe que nommé Dg de la Caisse des dépôts et consignations (Cdc), «Aliou Sall va démissionner» de la présidence de l’Association des maires du Sénégal (Ams).

«Il démissionne de l’Ams, de la Bdk, de la Bda et autres : Aliou Sall se consigne à la Cdc», renseigne Le Quotidien.

Dans sa rubrique «Tel Quel», le journal EnQuête parle d’Aly Ngouille Ndiaye, «un polytechnicien à l’Intérieur».

«Fils de l’ancien maire socialiste de Linguère, Ndiatté Ndiaye, le nouveau ministre de l’Intérieur a longtemps résisté aux sirènes de la politique. Ecole polytechnique, formation militaire à Bango, Etats-Unis, Djomec, Bhs…la longue marche», note EnQuête.



Autres titres
Afrique du Nord L’Algérie fait marche arrière sur la concession des terres agricoles aux étrangers 
Bénin Mort massive de poissons dans le lac Toho 
Maroc La lutte contre la corruption et la hausse des prix à la Une des quotidiens marocains 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Sénégal La presse sénégalaise révèle les premiers éléments de l’enquête sur la mort de Fallou Sène 
Sénégal La presse sénégalaise narre les obsèques de l’étudiant Fallou Sène 
Sénégal Communiqué du Conseil des ministres du 16 mai 2018 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires