Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Maroc Economie et social au menu des quotidiens marocains


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les quotidiens marocains parus ce lundi consacrent leurs Unes à divers sujets notamment le colloque international des Finances publiques, le nouveau contrat d’exploitation et d’entretien du tramway de Casablanca et le dialogue social entre les syndicats et le gouvernement.

+Akhbar Al Yaoum+ cite une déclaration du ministre de l’Économie et des finances, Mohamed Boussaid qui a appelé le secteur privé à faire preuve davantage de civisme fiscal.

À l’occasion de la 11e édition du colloque international des finances publiques, organisé du 15 au 16 septembre dernier, sous le thème: «Finances publiques et souveraineté des États», le ministre de tutelle a présenté sa feuille de route pour améliorer la situation des finances publiques.

Dans ce texte, le ministre des Finances, demande instamment aux entreprises du privé de payer leurs impôts, soulignant qu’un budget de l’État déséquilibré et un niveau d’endettement public élevé se répercutent tôt ou tard sur la qualité des infrastructures et des services publics, sur les délais de paiement et se traduisent, in fine, par l’augmentation des taux d’imposition ou par la création de nouveaux impôts et taxes, relève la publication.

Dans le même sillage, +Le Matin+ se fait l’écho des conclusions de ce colloque qui porte essentiellement sur la nécessité pour les États de préserver leur souveraineté en matière de finances publiques. Ce qui nécessite de repenser cette souveraineté de manière à permettre aux États de continuer à jouer pleinement certains de leurs rôles qui ne peuvent être confiés à d’autres acteurs.

Selon le ministre marocain des Finances, « nous assistions à une érosion rampante de la souveraineté des États en matière des finances publiques », puisque ceux-ci se trouvent « obligés de transférer, d’abandonner ou de renoncer à une partie de leur souveraineté fiscale, monétaire et budgétaire ».

Cette érosion « accentuée » est attribuée, d’après le ministre, à la mondialisation, à l’interdépendance des économies et aux bouleversements introduits par l’économie numérique, «qui font qu’un pays subit les conséquences d’une crise économique apparue dans un autre pays».

+L’Economiste+ rapporte que Casa Tram a signé, vendredi dernier, avec la régie autonome des transports de Paris Dev (RATP) le nouveau contrat 2017-2029 portant sur un montant de 4,78 milliards de dirhams.

« Un projet aussi ambitieux que celui du futur réseau de Casablanca nécessite un changement d’organisation qui soit en mesure de répondre à l’ampleur de notre mission », confirme d’ailleurs Laurence Batlle, présidente du directoire de RATP Dev, dans une interview accordée au journal. Elle ajoute que l’entreprise augmentera ses effectifs et mettra l’accent sur le suivi du projet, enjeu majeur de la nouvelle organisation.

Au registre social,+Assabah+ indique que les Comités exécutifs des différents syndicats ont tenu leurs réunions pour mettre les dernières touches à leurs cahiers de revendications, en prélude à une rentrée sociale qui s'annonce chargée.

Le journal explique que ces réunions servent essentiellement à préparer la reprise du dialogue social avec le gouvernement. Selon le quotidien, le secrétariat national de l’Union marocaine du Travail (UMT) a tenu une réunion mardi dernier pour discuter et analyser la situation actuelle et passer en revue les obstacles qui perturberont la rentrée sociale. Idem pour la Fédération démocratique du Travail (FDT) qui, quant à elle, s’est réuni le lundi précédent.

Les membres du secrétariat national de l’UMT n’ont pas manqué de souligner le bilan social négatif du précédent gouvernement, notamment en matière de dialogue, et de chercher les moyens de dépasser cela. L’UMT veut éviter de répéter les expériences ayant mené les ouvriers et les fonctionnaires à supporter les factures salées des politiques publiques impopulaires.

Sur un autre registre, la même publication se fait l’écho d’un rapport de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) qui note que le nombre de Marocains âgés de plus de 18 ans en situation d'obésité est passé de 5. 300.000 en 2004 à 7.000.000 en 2016.

Le rapport rendu public vendredi dernier affirme que la prévalence de l’obésité chez les Marocains ne dépassait pas les 15,2% avant de passer à 20,6%. Ceci au moment où l’obésité chez les enfants a diminué, en passant de 13,3% (4.656.000 cas) à 10,7% (3.745.000), écrit le journal.

Le quotidien ajoute que la FAO signale dans son rapport que plusieurs études médicales ont démontré un rapport corrélatif entre l’obésité de l’enfant et le risque de la mort prématurée, outre les maladies du cœur, les troubles circulatoires, l’hypertension, le diabète et les difficultés respiratoires avec tout ce que cela génère comme souffrance psychologique.



Autres titres
Sénégal Mouvement de débrayage à l'aéroport international Blaise Diagne 
Côte D'Ivoire 3ième Edition de la Journée Promotionnelle du Genre ( JPG 2017) : l’employabilité des filles dans les filières industrielles au coeur des débats 
Côte D'Ivoire Violences basées sur le genre: plus de 300 cas de violences conjugales à Abobo (WANEP-CI) 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Maroc Droits de l’Homme et migration s’imposent à la Une des quotidiens marocains 
Maroc Divers sujets à la Une es quotidiens marocains 
Maroc Grand défenseur de l’environnement: le Roi Mohammed VI, accompagné du Prince Héritier Moulay Al Hassan, participe au "One Planet Summit" de Paris 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires