Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Côte D'Ivoire Stéphane Kipré et Damana Pickas en vedette à la Une des journaux ivoiriens


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Le président de l’Union des nouvelles générations (UNG, opposition), Stéphane Kipré et Damana Pickas, cadre du Front populaire ivoirien (FPI, opposition) sont en vedette à la Une des journaux quotidiens parus, vendredi, sur l’ensemble du territoire national.

Cette domination de la Une des journaux par ces deux politiques intervient, 24 heures après la déclaration du Conseil national de sécurité (CNS) les accusant d’être parmi les ‘’instigateurs’’ des attaques perpétrées, récemment, contre les postes de police et les brigades de gendarmerie, visant à ‘’déstabiliser’’ la Côte d’Ivoire.

Attaques contre les postes de police et de gendarmerie : Damana Pickas et Stéphane Kipré parmi les ‘’instigateurs’’, renseigne le journal gouvernemental Fraternité Matin.

Damanas Pickas et Stéphane Kipré ‘’démasqués’’, le Conseil national de sécurité ‘’rassure’’ les ivoiriens, commente L’Expression qui livre ensuite ‘’tout’’ sur les stratégies et les hommes de ces deux pro-Gbagbo en exil.

Damana Pickas et Stephane Kipré, les cerveaux des assaillants, 35 militaires et miliciens arrêtés font des aveux, informe à son tour Le Nouveau Réveil à côté de L’Inter qui parle d’un projet de déstabilisation dévoilé.

Attaques de gendarmerie et commissariats : Pickas et Stephane Kipré, les cerveaux, renchérit Le Patriote là où Le Temps s’insurge contre cette ‘’prétendue implication des pro-Gbagbo’’ dans ces affaires d’attaques qui selon ce confrère n’est que ‘’de l’intox’’ pour faire échec à la libération de Gbagbo.

Le régime brandit ‘’des boucs émissaires’’ pro-Gbagbo ‘’pour cacher son incapacité à protéger les ivoiriens’’, fustige à son tour Notre Voie. Ce qui fait dire à Le Quotidien d’Abidjan qu’après avoir été accusés de déstabiliser le pouvoir, Stephane Kipré et Damana Pickas ‘’incendient’’ le régime.

‘’Ce sont des accusations fallacieuses et non fondées (…) J’ai instruit mes avocats de saisir les tribunaux compétents pour diffamation’’. ‘’Le gouvernement recherche des boucs émissaires pour masquer son incapacité à gouverner’’, ont respectivement réagit les deux accusés Stéphane Kipré et Damana Pickas dans les colonnes de Le Nouveau Courrier. Le FPI de Gbagbo réagit face à l’accusation de Damanas Pickas et Stephane Kipré pour complot, écrit pour sa part La Voie Originale.



Autres titres
Afrique de l'Ouest Formation de la jeunesse en leadership et en entreprenariat : l’UNESCO ouvre son tout premier centre d’incubation en Côte d’Ivoire 
Congo RDC Evasion à Mwenga: une trentaine de prisonniers dans la nature 
Burkina-Faso Finances, politique et terrorisme au menu des quotidiens burkinabè 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle
RECHERCHE
Côte D'Ivoire Le général Mangou fait la Une des journaux ivoiriens avant son témoignage à la CPI 
Côte D'Ivoire Intense émotion à la cérémonie de la BAD en hommage à feu Babacar Ndiaye, son ancien président 
Côte D'Ivoire Sécurité et justice dominent la Une de la presse ivoirienne 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires