Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Afrique Un réseau des femmes des médias pour la paix et la sécurité voit le jour en Afrique centrale


Société

Agenceecofin | | Commenter |Imprimer
Un-reseau-des-femmes-des-medias-pour-la-paix-et-la-securite-voit-le-jour-en-Afrique-centrale

Sous les auspices du Bureau régional des Nations Unies pour l’Afrique centrale (UNOCA), la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) et la plateforme des Femmes éditrices pour la paix et la sécurité en Afrique centrale (FEPPSAC) viennent de créer un réseau régional des femmes des médias pour la paix et la sécurité en Afrique centrale.

Cette initiative, qui a vu le jour à la faveur d’un atelier organisé du 29 au 31 août 2017 à Yaoundé au Cameroun, reste ouverte à toutes les autres plateformes, associations professionnelles ou journalistes adhérant aux valeurs et à la vision du réseau.

L’un des enjeux de ce réseau est de disposer d’un regroupement efficace composé de femmes de médias, pouvant non seulement contribuer à l’animation des différents supports de communication du réseau, mais aussi de promouvoir, dans leurs organes de presse respectifs, la participation des femmes dans la recherche et la consolidation de la paix. Il en est de même en ce qui concerne l’implication systématique des femmes dans tous les processus de négociation et médiation.

Au-delà de la nécessité d’intensifier le plaidoyer en faveur de la mise en œuvre effective de cette résolution, les participantes ont mis en lumière les outils et les bonnes pratiques en matière de communication, d’information et de sensibilisation dans ce domaine.

Le plan d'action de ce réseau prévoit prioritairement : le lancement d’un magazine semestriel et d’un site internet, ainsi que le développement d’un programme de renforcement des capacités en font partie.

Une équipe provisoire de coordination pilotée par Melissa Bendome (Gabon) a été mise en place. Neuf autres pays de l’Afrique centrale étaient représentés à cet atelier de Yaoundé. Il s’agit de l’Angola, du Burundi, du Cameroun, de la RCA, du Congo, de la RDC, de la Guinée équatoriale, du Rwanda et du Tchad.



Autres titres
Cameroun Les migrants africains en Libye, la mal-gouvernance, la crise anglophone au menu des quotidiens camerounais 
Côte D'Ivoire Faure Gnassingbé et Richard Kouassi, en vedette à la Une des journaux ivoiriens 
Bénin Le Salon National de l’Artisanat du Bénin principal sujet à la Une 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Afrique « La révolution du dépistage du VIH doit être un élément prioritaire de notre agenda» 
Afrique La Mauritanie met en place le cadre institutionnel de sa réforme foncière 
Afrique COP23: le Maroc et la Gambie mènent à bien la politique d’atténuation à -1,5°C 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires