Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Maroc Politique, économie et sport au menu des quotidiens marocains


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les quotidiens marocains parus ce jeudi consacrent de larges commentaires à l’adhésion du Maroc à la CEDEAO, à la croissance économique du pays, au rapt de deux officiers marocains au large du Golfe de Guinée et au match Maroc-Mali pour le compte du Mondial Russie-2018.


+Al Ahdath Al Maghribia+ écrit que la politique et la diplomatie du Maroc en Afrique ont permis au Royaume de franchir une nouvelle étape dans son rapprochement avec le reste du continent et le renforcement de sa dimension africaine. En effet, après son retour triomphal à l’Union africaine (UA), à l’aube de cette année, le Maroc a balisé la voie à son adhésion effective à la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

Le quotidien affirme que cette victoire du Maroc et de sa diplomatie a d'ailleurs mis à nu les manœuvres des ennemis de l’intégrité territoriale du Royaume, notamment celles des dirigeants de l’Algérie et de leurs alliés du Nigéria. Une nouvelle défaite cuisante pour cet axe que le Maroc avait brisé par son investissement dans le développement durable de l’Afrique.

Désormais, l’adhésion du Maroc à ce bloc économique n’est qu’une question de formalité juridique, technique et administrative. «La démarche du Maroc pour son adhésion à la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest est sur la bonne voie et va être confirmée le 16 décembre 2017 à Lomé», a déclaré le président de la commission de la CEDEAO, Marcel Alain Souza, à l’issue d’une rencontre, mardi à Rabat, avec le ministre marocain des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Nasser Bourita.

Au registre économique, +L’Economiste+ s’interroge sur les effets probables de l’appréciation de l’euro face au dollar sur la croissance du pays. Ainsi, le quotidien estime que « la robustesse de l’euro signifie que la reprise est bien engagée en Europe ».

Et qui dit reprise en Europe dit reprise de l’activité chez les exportateurs marocains, notamment. Ceci dit, le renforcement de l’euro a des effets divers sur les acteurs économiques. Pour l’Etat et les entreprises, cette situation induit une augmentation des charges de la dette libellée en devise européenne (61% de la dette globale, soit 193 milliards de DH). Même si les gains réalisés sur le dollar (27%, soit 86 milliards de DH) sont importants, ils ne compensent qu’une partie des pertes face à l’euro.

+Assabah+ rapporte que les deux officiers marocains kidnappés par des pirates, au large du Golfe de Guinée, ont été libérés suite au versement, par leur entreprise congolaise, d’importantes sommes d’argent. Les ravisseurs avaient exigé une somme de 50 millions de dirhams.

Les deux officiers marocains, exerçant dans la marine marchande pour le compte de la société Ocean Express, basée à Pointe Noire, au Congo, ont été kidnappés par des pirates et séquestrés durant une période de vingt jours. Ils n’ont été libérés qu’après le versement, par l’entreprise congolaise, d'une rançon aux ravisseurs. Ces derniers avaient exigé une somme de 50 millions de dirhams pour les libérer sains et saufs, fait savoir la publication.

Le quotidien, qui a rencontré l’une des deux victimes marocaines de cet acte de piraterie dont ont également été victimes des officiers français, sénégalais et maliens, fait savoir que les pirates avaient retenu leurs victimes dans un véritable enfer coupé du monde et où règnent la violence, la peur et la misère. En effet, l’officier marocain Ahmed Jenani a confié au quotidien que le temps passé entre les mains des ravisseurs avait été des plus terrifiants. Livrés aux singes, aux serpents, aux vipères, les otages ont dû supporter les chaleurs caniculaires et les pluies diluviennes.

Il a précisé que les services marocains étaient en contact permanent avec les autorités nigérianes, via l’ambassade du Maroc à Abuja, en vue de trouver une solution à cet acte de piraterie qui rappelle un triste précédent, à savoir l’enlèvement de deux employés de l’ambassade du Maroc à Bagdad, en 2005.

Au volet sportif, +Al Massae+ indique que l’Equipe nationale de football a rendez-vous ce vendredi pour un match crucial. Une rencontre face au Mali, comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2018 en Russie.

Selon le journal, les poulains d’Hervé Renard doivent absolument gagner s’ils veulent garder des chances pour décrocher le ticket pour le Mondial russe.

Pour rappel, le Maroc a concédé deux matchs nuls lors des deux premières journées face au Gabon et à la Côte d’Ivoire. Pour le moment, l’équipe nationale est devancée par la Côte d’Ivoire, premier du classement avec quatre points. Les Eléphants vont affronter, samedi prochain, le Gabon qui compte lui aussi deux points.



Autres titres
Cameroun Les migrants africains en Libye, la mal-gouvernance, la crise anglophone au menu des quotidiens camerounais 
Côte D'Ivoire Faure Gnassingbé et Richard Kouassi, en vedette à la Une des journaux ivoiriens 
Bénin Le Salon National de l’Artisanat du Bénin principal sujet à la Une 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Maroc SAHARA OCCIDENTAL: MANOEUVRES ALGÉRIENNES OBSCURES 
Maroc Discours de la Princesse Royale Lalla Hasna à la COP 23 à Bonn 
Maroc La bousculade mortelle près d’Essaouira s’impose à la Une des quotidiens marocains 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires