Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Gabon Libreville/Pénurie d’eau potable: les camions citernes au secours et pourtant…


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Libreville/Penurie-d-eau-potable:-les-camions-citernes-au-secours-et-pourtant…

Difficile pour les ménages de la capitale gabonaise de s’approvisionner en eau potable depuis plusieurs semaines. Malgré la distribution d’eau par les camions citernes de la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) les plaintes s’intensifient.

La rareté de l’eau dans les robinets ménagers touche plusieurs arrondissements de Libreville. S’approvisionner en eau requiert d’un parcours de combattant en cette saison sèche. A la Société d’énergie et d’eau du Gabon (Seeg), on évoque la baisse drastique de la production d’eau estimée à 3.0000m3/jour. Cependant, la mise à exécution depuis le 26 juillet d’un plan de distribution d’eau dans les ménages ne semble pas remédier au problème.

« Les personnes qui ne peuvent effectuer le déplacement avec les récipients attendent dans leur quartier une eau qui revient parfois très tard nous a expliqué une habitante du quartier Nzeng-Ayong (Dragages) » à Gabon Media Time.

A travers donc des plaintes contre le retard dans la desserte et les manifestations d’interpellation, les populations invitent la société distributrice du liquide précieux à la résolution du problème avant la rentrée académique prochaine. « Que la Seeg règle ce problème, bientôt les enfants reprendront le chemin de classes, Libreville manque incroyablement de sécurité pour laisser nos enfants aller puiser de l’eau ici et là, nous disons non!» s’est insurgée une habitante.

Notons que l’opération de distribution d’eau gratuitement à domiciles entamée le 28 juillet dernier dessert les habitants des zones en situation de stress hydrique, notamment les quartiers autour de la Fondation Amissa, CES Avorbam et Cap Caravane, dans la partie nord de Libreville.

L'AUTEUR
Alice L.


Autres titres
Burkina-Faso Le retrait des enfants et de femmes de la rue intéresse la presse en ligne burkinabè 
Maroc Enseignement, social et immigration au menu des quotidiens et hebdomadaires marocains 
Togo La politique s’offre la une de la presse électronique togolaise 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Gabon L’armée de terre dispose d’une distinction honorifique 
Gabon Communiqué final du Conseil des ministres du Jeudi 20 Septembre 2018 
Gabon La Fondation BGFIBank lance la 2ème édition de son programme "Women Entrepreneurs Business Education" 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires