Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Cameroun Hécatombe sur les routes: les autorités sortent une pile de mesures


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Hecatombe-sur-les-routes:-les-autorites-sortent-une-pile-de-mesures

Face aux derniers accidents ayant encore endeuillés plusieurs familles, les autorités camerounaises mettent en œuvre d’autres mesures de prudence. Celles-ci visent à s’assurer du respect de la réglementation en vigueur en termes de sécurité routière.

A 80% imputable à la cause humaine, les accidents meurtriers sur les routes camerounaises sont légions. Ces trois dernières semaines sur les axes routiers près de 70 personnes ont perdu la vie dont neuf morts le 5 août à Bandjoun, 13 à Nkometou près d’Obala le 11 août, 20 à Muyuka le 19 août, 4 au carrefour Agip à Douala… Autour d’une table, les acteurs du secteur du transport routier ont décidé de prendre les taureaux par les cornes face à ses accidents mortels sur les routes du Cameroun.

Ainsi, il a été annoncé pour réduire voire mettre fin aux accidents, l’application de certaines mesures. Elles consistent en plusieurs points dont: la production de la liste de tous les chauffeurs d’agences de transport enrôlés afin de l’identification de ces derniers en cas d’accident et de sanction de l’agence si cette dernière ne se trouve sur la liste. Egalement, il est décidé le concours de la police et de la gendarmerie nationale via des contrôles au niveau des agences et de la répression et l’engagement de la responsabilité des promoteurs devant s’assurer du bon état des véhicules et des conducteurs.

«Tout ce qui sera en mauvais état, conducteur comme véhicule sera mis hors d’usage à travers les alcootests, la vérification de l’état technique, le contrôle de la vitesse et le nombre de rotations que chaque chauffeur fait, le contrôle des dispositifs de repos. Un contrôle de dispositif réglementaire que la brigade va assurer», a précisé Mefiro Oumarou, le ministre délégué auprès du ministre des Transports.

A travers d’autres rencontres, on rassure de prochaines mesures plus durables en vue d’assainir complètement le secteur des transports routiers au Cameroun. Le ministre a annoncé la suppression de sept permis de conduire et appelé chaque acteur dudit secteur à œuvre pour que cesse les accidents.
«Le gouvernement ne veut plus de morts sur nos routes. Nous tenons à rappeler aux opérateurs de ce domaine avec qui nous sommes en partenariat qu’il y a un cadre réglementaire à respecter. Nous voulons bien qu’ils se fassent de l’argent, mais ils doivent respecter le cadre réglementaire. Le cas échéant, nous allons les extirper du groupe», a déclaré le ministre délégué.

L'AUTEUR
Alice L.


Autres titres
Sénégal Le nouveau Khalife général des Tidianes est Serigne Babacar Sy Mansour 
Maroc Concours de police: une cinquantaine de candidats fraudeurs en détention 
Congo, République du Economie, immigration et insécurité en vedette dans la presse congolaise 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle
RECHERCHE
Cameroun La crise sociopolitique anglophone en couverture des journaux camerounais 
Cameroun La psychose du terrorisme sécessionniste s’affiche dans les journaux camerounais 
Cameroun Politique et économie en vedette dans les journaux camerounais 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires