Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Burkina-Faso Les journaux burkinabè rendent compte de l’hommage national au président du parlement


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les quotidiens burkinabè reçus vendredi matin à APA ont rendu compte de l’hommage de la Nation au président de l’Assemblée nationale, Salifou Diallo, décédé le 19 août dernier.

Le quotidien national Sidwaya arbore en manchette: «Hommage national à Salifou Diallo: La mémoire d’un combattant salué par tous», présentant la photo des trois présidents, à savoir, Alpha Condé de la Guinée, Mahamadou Issoufou du Niger et Roch Marc Christian du Burkina Faso, se recueillant devant la dépouille du disparu.


«Premières autorités burkinabè, délégations étrangères et diverses catégories socioprofessionnelles du pays, se sont recueillies devant la dépouille du président de l’Assemblée nationale, exposée dans l’enceinte du Palais des sports de Ouaga 2000», relate Sidwaya.

«Dernier hommage de la Nation au président de l’Assemblée nationale: Salifou Diallo élevé à la dignité de Grand-croix de l’Ordre national à titre posthume», affiche, pour sa part, le journal Le Quotidien.

Evoquant le passage de la dépouille de Salifou Diallo au siège de l’Assemblée nationale, hier jeudi dans la matinée, L’Observateur Paalga, le plus ancien des quotidiens privés du Burkina Faso, parle de «l’ultime plénière de Gorba (surnom de Salifou Diallo, Ndlr)».

Dans sa ‘’Lettre pour Laye’’, L’Observateur Paalga fait remarquer que «c’est déjà la guerre de succession» au niveau du parlement et évoque la «polémique sur les causes de décès de Salif».

Les journaux ont aussi abordé le transfert de la dépouille mortelle à Ouahigouya, ville natale du Dr Diallo.

L’Observateur Paalga parle de «retour définitif au bercail» tandis que pour Aujourd’hui au Faso il s'agit de «l’ultime voyage au Yatenga (nom du chef-lieu de la province dont relève Ouahigouya, Ndlr)».

Le journal cité en second lieu informe que le marché de Ouahigouya est fermé jusqu’au samedi, précisant que c’est encore une marque de reconnaissance à la mémoire de Salifou Diallo.

«Alors que prenaient fin les cérémonies d’hommage à l’illustre disparu, dans la capitale burkinabè dont l’épilogue a été celle du Palais des sports de Ouaga 2000, les commerçants de la ville de Ouahigouya ont décidé à l’unanimité de baisser les grilles de leurs boutiques, afin de rendre à l’unisson un +hommage vibrant+ à celui que tout le peuple burkinabè pleure», écrit Aujourd’hui au Faso.



Autres titres
Maroc Divers sujets au menu des quotidiens et hebdomadaires marocains 
Sénégal Les quotidiens endeuillés par le décès d’Al Amine, khalife général des Tidianes 
Inter Seuls 15 pays dans le monde disposent des politiques essentielles pour soutenir les familles et les jeunes enfants, selon l'UNICEF 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Burkina-Faso Hadj 2017: des décès enregistré au sein des pèlerins 
Burkina-Faso Justice et politique meublent la Une des quotidiens burkinabè 
Burkina-Faso Le Directeur général de l’OMS félicite le Burkina Faso pour les mesures fortes prises dans le domaine de la santé 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires