Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Burkina-Faso L'OIM lance un nouveau projet pour promouvoir l'emploi des jeunes


Société

- | | Commenter |Imprimer
L-OIM-lance-un-nouveau-projet-pour-promouvoir-l-emploi-des-jeunes

L'Organisation internationale pour les migrations (OIM) a lancé un nouveau projet au Burkina Faso pour promouvoir l'insertion professionnelle et l'esprit d'entreprise des jeunes afin de réduire le risque de migration irrégulière dans la région.

Le Burkina Faso, comme d'autres pays d'Afrique subsaharienne, est affecté par une augmentation des migrations en raison du chômage et du manque d'opportunités pour générer des revenus qui affectent une population jeune et en croissance rapide, précise l'OIM dans un communiqué de presse.

Les jeunes sont les plus touchés par le phénomène du sous-emploi et du chômage en raison de leur faible niveau d'employabilité (66,7% des jeunes n'ont pas reçu de formation) et des difficultés pour accéder aux moyens de production, ce qui les conduit à une migration irrégulière.

Le projet de l'OIM a été lancé à Tenkodogo, dans le centre-est du Burkina Faso, en présence de hauts fonctionnaires du gouvernement, de représentants des autorités locales, de la jeunesse et d'organisations de la société civile.

« Les jeunes sont pleins d'énergie et souvent débordent de créativité et d'inventivité et nos pays ont besoin de solutions innovantes pour résoudre les problèmes de plus en plus complexes auxquels ils sont confrontés. Je suis convaincue qu'en autonomisant les jeunes, nous pouvons tirer le meilleur parti du capital humain extraordinaire qu'ils représentent pour contribuer au développement, à la paix et au renouveau de nos sociétés », a déclaré la chef de projet de l'OIM, Marie Stella Ndiaye. « Ce projet que nous lançons aujourd'hui est une preuve de notre engagement commun à aborder la question cruciale de l'accès à la formation et à l'emploi des jeunes ».

Le projet est financé par les gouvernements italien et belge et mis en œuvre en partenariat avec le Ministère de la jeunesse, de la formation professionnelle et de l'insertion, des ONG et des organisations de la société civile.

Ce projet sur trois ans vise à contribuer au développement socio-économique au Burkina Faso et à s'attaquer à la migration irrégulière en sensibilisant aux risques de migration irrégulière. 750 bénéficiaires, y compris des femmes et des personnes handicapées, seront identifiés et formés à des techniques de création de microentreprises. À la fin de cette formation, 375 d'entre eux recevront un soutien technique et financier pour créer leur propre entreprise.

L'AUTEUR
ONU


Autres titres
Maroc Divers sujets au menu des quotidiens et hebdomadaires marocains 
Sénégal Les quotidiens endeuillés par le décès d’Al Amine, khalife général des Tidianes 
Inter Seuls 15 pays dans le monde disposent des politiques essentielles pour soutenir les familles et les jeunes enfants, selon l'UNICEF 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle
RECHERCHE
Burkina-Faso Hadj 2017: des décès enregistré au sein des pèlerins 
Burkina-Faso Justice et politique meublent la Une des quotidiens burkinabè 
Burkina-Faso Le Directeur général de l’OMS félicite le Burkina Faso pour les mesures fortes prises dans le domaine de la santé 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires