Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Congo RDC Meurtre des experts de l'ONU: António Guterres déterminé à tout faire pour voir les responsables punis


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Meurtre-des-experts-de-l-ONU:-António-Guterres-determine-a-tout-faire-pour-voir-les-responsables-punis

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a réaffirmé mercredi son intention de « tout faire » pour que les responsables « criminels » du meurtre de deux experts de l'ONU au Kasaï, en République démocratique du Congo (RDC) en mars dernier, soient punis.

Le 27 mars, les corps de Michael Sharp (Etats-Unis) et de Zaida Catalan (Suède), deux experts des Nations Unies travaillant pour le Groupe d'experts qui surveillaient le régime des sanctions dans la province du Kasaï Central, ont été retrouvés à l'extérieur de la ville de Kananga.

Lors d'un point de presse au siège de l'ONU, le Secrétaire général a indiqué avoir transmis mardi au Conseil de sécurité le résumé du rapport de l'enquête menée par les Nations Unies pour établir les circonstances de l'assassinat des deux experts.

« Il est clair dans ce rapport que les deux experts sont des victimes innocentes. Ils n'ont rien fait qui puisse contribuer à ce crime intolérable », a déclaré aux journalistes M. Guterres avant sa rencontre avec le Ministre des affaires étrangères de la RDC prévue mercredi après-midi à New York.

M. Guterres s'est dit prêt à discuter avec toutes les parties concernées des modalités pratiques de travail et de suivi pour que la reddition des comptes concernant ces assassinats soit assurée. « Après mes consultations avec (le gouvernement de la RDC) et les membres du Conseil de sécurité, je présenterai des propositions adéquates », a-t-il conclu.

Le Secrétaire général a indiqué que le rapport de l'ONU sera également transmis aux pays concernés et aux familles des victimes qu'il rencontrera prochainement.

Distribution de nourriture aux personnes déplacées du Kasaï

De son côté, le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) a annoncé mercredi le lancement avec son partenaire World Vision d'une opération d'acheminement de nourritures d'urgence à 42.000 personnes déplacées en situation d'insécurité alimentaire au Kasaï (25.000 personnes déplacées dans la province du Kasaï Central et 17.000 personnes dans la province du Kasaï).

L'aide alimentaire sera fournie dans les prochains jours « là où un accès sûr est possible » aux personnes qui ont fui leurs villages en raison du conflit qui frappe la région depuis août 2016, a précisé l'agence onusienne.

L'agence a toutefois besoin d'urgence de 17,3 millions de dollars pour appuyer l'accroissement de ses opérations pour aider 250.000 personnes vulnérables dans les provinces du Kasaï et du Kasaï Central pour la période allant de septembre à décembre 2017.

« Nous avons lancé cette réponse d'urgence dès que les fonds sont devenus disponibles. Nous avons visé les plus vulnérables parmi les personnes vulnérables et notre accès à ces personnes déplacées dépend également des conditions de sécurité », a déclaré le Représentant du PAM en RDC, Claude Jibidar. « Cependant, avec près d'un million et demi de personnes déplacées dans la région du Kasaï, un soutien supplémentaire des bailleurs de fonds est essentiel pour que le PAM élargisse ses opérations et accède aux personnes déplacées plus vulnérables ».



Autres titres
Afrique de l'Ouest Formation de la jeunesse en leadership et en entreprenariat : l’UNESCO ouvre son tout premier centre d’incubation en Côte d’Ivoire 
Congo RDC Evasion à Mwenga: une trentaine de prisonniers dans la nature 
Burkina-Faso Finances, politique et terrorisme au menu des quotidiens burkinabè 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Congo RDC Evasion à Mwenga: une trentaine de prisonniers dans la nature 
Congo RDC Forum sur la paix: le Kasaï accueille les travaux dès lundi prochain 
Congo RDC Le syndicat des médecins suspend son mouvement de grève 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires