Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Mali Le référendum sur la révision constitutionnelle au menu des journaux


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les quotidiens maliens de ce jeudi traitent de sujets portant sur le référendum rejeté d’emblée par une partie de la classe politique, plus particulièrement la récente sortie du président Ibrahim Boubacar Keita à ce sujet.

« Nul ne peut s’opposer à ce que le peuple malien exerce son droit de vote », déclare l’Indépendant se faisant l’écho de la sortie du président Ibrahim Boubacar Keita, mardi, à ce sujet. L’entretien du chef de l’Etat avec les médias publics a été publié tard, contraignant les quotidiens privés à attendre mercredi pour s’en approprier.


Le quotidien les Echos publie toute l’interview que le président a donné au sujet de cette révision constitutionnelle, mettant en exergue cette phrase du président IBK : « La France est un pays ami qui doit être traité comme tel », « Nous y veillerons », ajoute IBK dans les colonnes de l’Indépendant. Le président malien faisait allusion aux manifestations tenues la semaine dernière devant l’ambassade de France à Bamako pour demander à ce pays de « clarifier son rôle dans la crise malienne. »

Cette mise en garde au sujet de la France par IBK ne semble pas être entendue car le Combat nous apprend : « contre le néo-colonialisme français au Mali, un grand meeting est prévu le 12 août prochain à la Pyramide du souvenir. »

La Pyramide du souvenir est en face de l’ambassade de France, là même où la manifestation critique à l’égard de la France s’est tenue jeudi passé. Le Combat indique que plusieurs regroupements dont le Mouvement des sans voix, le CAD-Mali, l’Alliance contre la pauvreté au Mali, entre autres, ont appelé à manifester. Il faut dire que la manifestation de la semaine dernière était organisée par un seul mouvement.

Revenons au projet de révision constitutionnelle avec le quotidien le Républicain qui affiche en manchette : « La Plateforme ‘’Antè Abana, Touche pas à ma constitution’’, lance un ultimatum au président IBK : retrait pur et simple du projet de révision constitutionnelle au plus tard le mardi 15 août 2017 à minuit. »

Le journal ne précise pas la nature de la démarche du combat que le camp du refus du référendum compte adopter, passé ce délai. Mais dans la presse il revient régulièrement que cette coalition hostile au référendum « veut changer de fusil d’épaule. »

Terminons par cette interview exclusive que Paul Kagamé, le président Rwandais, fraichement réélu, a accordé au quotidien les Echos.

Le président Kagamé indique que son nouveau mandat est celui de la continuité. Sur le Mali il déclare : « je vais parler à IBK et j’espère que le Mali fait des efforts pour s’en sortir d’abord tout… ».



Autres titres
Inter Seuls 15 pays dans le monde disposent des politiques essentielles pour soutenir les familles et les jeunes enfants, selon l'UNICEF 
Sénégal Les émoluments du député Moustapha Guirassy sont pour Kédougou 
Burkina-Faso Hadj 2017: des décès enregistré au sein des pèlerins 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Mali Message du président de la République , Chef de l’Etat à l’occasion du 22 septembre 2017 
Mali Communiqué du conseil des ministres du mercredi 20 Septembre 2017 
Mali Diplomatie et processus de paix au menu de la presse malienne 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires