Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Mali Les journaux traitent une diversité de sujets


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Le quotidiens maliens de ce mardi abordent une diversité de sujets dans leur colonnes, allant de la polémique de la révision constitutionnelle au processus de paix en passant par le sport et la décision des parlementaires de la CEDEAO de s’engager pour que les femmes ne dépassent pas 3 enfants dans l’espace alors que le taux de fécondité est beaucoup plus élevé.

Lundi, de folles rumeurs faisaient état de l'opposition de la CEDEAO au sujet de la révision constitutionnelle controversée.

‘’La CEDEAO ne peut pas intervenir dans ce débat national à moins d’un avis de la cour de justice’’, dixit Cheaka Aboudou Touré, le représentant spécial de la CEDEAO au Mali dans les colonnes de l’Indépendant. Cette prétendue décision de la CEDEAO ‘’n’est qu’une intox’’, conclut le journal.

Restons avec l’Indépendant qui nous apprend que ‘’des terroristes ont saccagé la sous-préfecture, la mairie et l’école de Sendégué dans le centre du Mali.

Le quotidien le Républicain, lui, titre sur les violences sexuelles commises dans le nord du Mali. Le journal rapporte les propos de maître Moctar Mariko, président de l’Association malienne des droits de l’homme également partie civile dans le dossier. L’avocat dénonce : ‘’les enquêtes piétinent, certains auteurs présumés sont même libérés.’’

Le quotidien Le Soir de Bamako fait sa Une sur la disposition de la CEDEAO de travailler à réduire le taux de fécondité d’ici 2030. Ce sont des parlementaires de l’espace plus la Mauritanie et le Tchad qui se sont prononcés en faveur de cette mesure ce week-end au Burkina. Ils estiment que maitriser les naissances résoudra une partie des problèmes économiques dans la l’espace.

Commentant cette mesure, Le Soir de Bamako parle d’une ‘’erreur à ne pas commettre par nos chefs d’Etat.’’

Pour le confrère ‘’les réalités de nos pays sont en déphasage avec cette initiative de réduire le nombre d’enfants par femmes à 3.’’ ‘’Seuls ceux qui pensent à quitter le pouvoir peuvent, dans une moindre mesure, tenter d’appliquer la mesure’’, conclut Le Soir de Bamako. Autrement dit le président qui s’engage pour réduire le nombre d’enfants dans son pays risque de perdre son fauteuil.

L’Indépendant informe que ‘’les sanctions contre les dirigeants liées à la crise du football ont été levées.’’ C’était lors de l’assemblée générale extraordinaire de la Fédération malienne de football tenue hier. ‘’Les sanctions ont été levées suite à un vote de 52 voix pour sur les 55 participants.’’



Autres titres
Maroc Divers sujets au menu des quotidiens et hebdomadaires marocains 
Sénégal Les quotidiens endeuillés par le décès d’Al Amine, khalife général des Tidianes 
Inter Seuls 15 pays dans le monde disposent des politiques essentielles pour soutenir les familles et les jeunes enfants, selon l'UNICEF 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Mali Message du président de la République , Chef de l’Etat à l’occasion du 22 septembre 2017 
Mali Communiqué du conseil des ministres du mercredi 20 Septembre 2017 
Mali Diplomatie et processus de paix au menu de la presse malienne 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires