Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Burkina-Faso Koudougou: l’Université de la ville rebaptisé Université Norbert Zongo


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Koudougou:-l-Universite-de-la-ville-rebaptise-Universite-Norbert-Zongo

Au titre du Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation, le Conseil a adopté un rapport relatif à un décret portant changement de dénomination de l’Université de Koudougou. Il devient désormais Université Norbert Zongo.

Créée par le décret N°2005-460/PRES/PM/MESSRS/MFB du 31 août 2005, l’Université de Koudougou, change de dénomination. Cette nouvelle appellation (Université Norbert ZONGO), se veut un hommage du Burkina Faso au « journaliste émérite, personnalité éminente ». Selon le communiqué du conseil des ministres, Norbert ZONGO « est un exemple de courage, de témérité et d’engagement en faveur de la bonne gouvernance ».

Si la mesure est saluée, parce qu’elle permet d’immortaliser l’illustre disparu, le coordonnateur du Centre national de presse Norbert Zongo, Abdoulaye Diallo rappelle qu’elle ne « saurait étancher la soif de justice des Burkinabè ».

« Nous espérons que cela n’est pas conçu comme une manière de nous apaiser par rapport à la justice. Parce que la question de la justice est très importante pour nous ».

Né à Koudougou, Norbert Zongo fut assassiné le 13 décembre 1988, avec les trois personnes qui l'accompagnaient (Blaise Ilboudo, Ablassé Nikiéma et Ernest Zongo). Le journaliste enquêtait sur la mort mystérieuse de David Ouedraogo, le chauffeur de François Compaoré, frère de l’ex-président Blaise Compaoré.
Cet assassinat depuis l’époque continue de soulever de très vive émotion au Burkina Faso. La justice se fait toujours attendre malgré le changement de régime.

Norbert Zongo aimait à dire que « le pire n’est pas la méchanceté des gens mauvais mais le silence des gens bien ».

L'AUTEUR
Alice L.


Autres titres
Somalie Le bilan de l’attentat de Mogadiscio s’alourdit 
Maroc La presse marocaine décrypte le discours royal prononcé devant le parlement 
Burkina-Faso Thomas Sankara monopolise la Une des quotidiens burkinabè 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Burkina-Faso Thomas Sankara monopolise la Une des quotidiens burkinabè 
Burkina-Faso Djibrill Bassolé et développement au menu de la presse burkinabè 
Burkina-Faso Djibrill Bassolé et Tour du Faso à la une des quotidiens burkinabè 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires