Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Mali Le bac et le front social en ébullition à la Une


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les quotidiens maliens parus ce jeudi s’intéressent aux résultats du baccalauréat, session de juin qui ont été publiés la veille et abordent aussi le front social marqué par des agitations.

‘’32,64 % de taux d’admission contre 24,18 en 2016’’, rapportent les quotidiens l’Indépendant, le Républicain, le Combat, entre autres.


Les journaux saluent ce ‘’léger mieux’’ dans les résultats du bac en 2017, alors que l’année scolaire a été parsemée de mouvements de grèves.

‘’Selon le Directeur du centre national des examens et concours de l’éducation, Mohamed Maiga, sur les 101599 candidats qui se sont présentés à l’examen, 33160 postulants ont réussi avec succès, soit un taux de réussite de 32, 64% (Bac général et Bac technique)’’, rapporte le Républicain.

Le quotidien le Combat, lui, s’intéresse particulièrement au bac dans le camp de réfugiés maliens de M’béra en Mauritanie. Là-bas, le taux de réussite a été bien supérieur au taux national de 32,64%.

‘’180 candidats ont passé l’examen, il y a eu 119 admis, soit un taux de 66,11% dans le camp de M’béra’’, révèle le journal Il précise que tous les candidats ont composé en série TLL, (terminale langues et littérature).

Sur un autre plan la presse parle du front social. ‘’L’enseignement supérieur paralysé par la grève des enseignants’’, apprend le Républicain.

Les enseignants ont déclenché cette grève de 72 heures pour ‘’exiger la révocation du doyen de la faculté des sciences économiques et de gestion’’, précise le journal.

Selon l’Indépendant, les enseignants du supérieur reprochent au doyen ‘’des pratiques anti-pédagogiques relatives à la fermeture des salles de classe en 2015-2016 pendant 4 mois pour revendiquer plus d’heures supplémentaires, l’organisation d’examen oraux payants 10 000 francs CFA par unité d’enseignement ainsi que l’usage de la police pour empêcher les enseignants permanents d’accéder aux salles de cours.’’

L’Indépendant le Combat indiquent que les enseignant du supérieur ‘’menacent d’aller en grève illimitée à partir du 25 juillet s’ils n’ont pas satisfaction après les 72 heures de grève.’’

La presse rapporte aussi un sit-in raté hier, mercredi, devant l’ORTM, la radio et télévision d’Etat.

‘’Sit-in devant l’ORTM : les mouvements Trop c’est trop et ça suffit comme çà, délogés par les gros bras’’, écrit le Républicain.

‘’Accusé de partialité dans le traitement de l’information, l’ORTM se barricade derrière des loubards face à un sit-in’’, renchérit le Combat.

Les deux mouvements de la société civile entendaient ainsi dénoncer le fait que l’ORTM n’ai pas couvert la manifestation des opposants au référendum le 15 juillet.



Autres titres
Guinée La presse électronique jubile pour la levée des 14,6 milliards de dollars à Paris 
Cameroun Vent de sinistrose en couverture des journaux camerounais 
Burkina-Faso Politique, justice et société en exergue dans les quotidiens burkinabè 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Mali Politique, économie et sécurité en couverture des quotidiens 
Mali Diversité de sujets au menu de la presse 
Mali Le forum de Dakar sur la paix et la sécurité a une forte résonance dans les journaux 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires