Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Burkina-Faso Fin de formation à l’Académie de Police: la promotion « Renaissance » porte ses galons


Sécurité

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Fin-de-formation-a-l-Academie-de-Police:-la-promotion--Renaissance--porte-ses-galons

La première promotion de l’Académie de police a effectué sa sortie officielle le vendredi 7 juillet 2017, au sein de l’institut à Pabré. La cérémonie marquant la fin de la formation de ces élèves policiers a été placée sous la présidence de Son Excellence Monsieur le Président du Faso. Elle a été marquée par la présence de plusieurs personnalités dont des présidents d’institution et des membres du gouvernement.

La matinée du 7 juillet 2017 restera longtemps dans la mémoire de ces 275 élèves policiers nouvellement sortis de leur Académie. Devant les plus hautes autorités, les parents et amis, ils ont été jugés dignes, au regard de leurs résultats académiques, de leur comportement et de leurs capacités physiques et intellectuelles, à porter les galons de leur grade. Dans leur tenue bleue nuit et bleue ciel, un genou plié au sol, ils ont reçu leurs épaulettes des mains des autorités. Le Major de la promotion, le Commissaire Rachid Sié PALENFO, qui affiche sur son bulletin, une moyenne de 16,15/20 a eu l’honneur de voir le Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE lui porter ses épaulettes.

Cette cuvée compte 45 Commissaires de police et 230 Officiers qui ont subi avec succès pendant deux ans des formations théoriques et pratiques. Elle a été baptisée « Promotion Renaissance », avec pour marraine, Madame Hadizatou Rosine COULIBALY/SORI, Ministre de l’Economie, des Finances et du Développement. Avec ces nouvelles compétences, c’est le ministère de la Sécurité qui voit ses effectifs se renforcer. Pour le titulaire du poste, Monsieur Simon COMPAORE, c’est « un apport conséquent qui contribuera à faire face, de manière plus efficace aux importants défis de sécurité auxquels le Burkina Faso est confronté ».

Le Ministre Simon COMPAORE rassure que cela permettra de renforcer le dispositif mis en place par son département, en vue de « garantir à chaque Burkinabè la sécurité et la quiétude indispensables à la poursuite de ses activités ».

Devant l’assistance, les nouveaux Commissaires et Officiers de police ont donné la pleine mesure de leur savoir-faire acquis au cours de la formation., à travers une parade, des chorégraphies bien coordonnées et des démonstrations d’art martiaux. Cela a suscité des mots de satisfaction du Président du Faso pour qui « plus nous renforçons qualitativement les effectifs de la police, plus nous sommes certains que nous montons en puissance dans le combat contre l‘insécurité ». Il a invité ces nouveaux cadres moyens et supérieurs de la police, à faire preuve d’intégrité, de professionnalisme et de respect de l’Homme dans l’exercice de leurs nouvelles fonctions.

Le chef de l’Etat a indiqué que cette promotion, à travers son nom de baptême « Renaissance », fait naître de l’espoir « du point de vue de la qualité du travail, de la stature et de l’éthique de la police».

Par la voix de leur délégué, Monsieur Moïse TIENDREBEOGO, les élèves policiers ont formulé des doléances à l’endroit du chef de l’Etat. Il s’agit de la construction d’infrastructures complémentaires au sein de l’Académie, notamment d’un amphithéâtre, d’un plateau omnisport, d’une salle de sport et d’un réfectoire.

La Direction de la Communication de la Présidence du Faso



Autres titres
Congo RDC Beni/ Enlèvement de prêtres: la Conférence épiscopale condamne 
Egypte Nouveau coup dur pour le tourisme égyptien: une attaque au couteau sur une plage tue deux touristes allemandes 
Congo RDC Kinshasa: l’attaque du marché central fait au moins un mort 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle
RECHERCHE
Burkina-Faso Compte rendu du Conseil des ministres du 21 juillet 2017 
Burkina-Faso Eaux de forage conditionnées: seulement 56 producteurs régulièrement contrôlés 
Burkina-Faso Justice, politique et sport au menu de la presse burkinabè . 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires