Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Cameroun La presse commente le communiqué du procureur sur la disparition insolite d’un prélat


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

La publication, la veille par le procureur général près de la cour d’appel du Centre, Jean Fils Ntamag, d’un communiqué relatif à la disparition mystérieuse de l’évêque de Bafia (Centre), Jean Marie Benoît Bala, dont le corps a été repêché le 2 juin dernier des eaux du fleuve Sanaga après 3 jours de disparition, a suscité moult commentaires dans les journaux camerounais parus mercredi.

Cameroon Tribune, le quotidien à capitaux publics, reprenant à son compte les affirmations du magistrat et sur quatre colonnes à la Une, relaie «l’hypothèse d’une mort par noyade», précisant par ailleurs que le corps a été remis à l’Eglise catholique pour inhumation.

Bien des curiosités se dégagent pourtant du communiqué du procureur Jean Fils Ntamag qui, selon Mutations, «vient contredire les déclarations de la Conférence épiscopale du Cameroun sur le décès de l’évêque de Bafia».

Pour le sociologue Claude Abe, cité par la publication, cette sortie du magistrat «ne visait qu’à toucher l’opinion pour la préparer à la mascarade» : Sinon, comment comprendre l’opportunité de cette communication en ce moment pour une enquête qu’il dit encore en cours ?»

La justice contredit donc l’Eglise catholique, constate également Le Quotidien de l’Economie, non sans s’étonner à son tour de l’opportunité de cette même communication, au moment où le clergé «attend une enquête pour un crime commis par des tiers».

«La justice contrarie l’Eglise catholique», renchérit La Nouvelle Expression qui voit, à travers le communiqué du procureur, une confirmation de la thèse du suicide, «une sortie qui ne manquera pas de nourrir la controverse».

La communication du magistrat, confirme InfoMatin, est de celles qui risque davantage de tendre les relations entre le régime de Yaoundé et l’épiscopat, ce dernier ayant, le 13 juin dernier, affirmé que Mgr Bala «ne s’est pas suicidé ; il a été brutalement assassiné».



Autres titres
Inter Seuls 15 pays dans le monde disposent des politiques essentielles pour soutenir les familles et les jeunes enfants, selon l'UNICEF 
Sénégal Les émoluments du député Moustapha Guirassy sont pour Kédougou 
Burkina-Faso Hadj 2017: des décès enregistré au sein des pèlerins 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Cameroun La psychose du terrorisme sécessionniste s’affiche dans les journaux camerounais 
Cameroun Politique et économie en vedette dans les journaux camerounais 
Cameroun Politique et football au menu des journaux camerounais 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires