Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Mali La révision de la Constitution de nouveau à la Une des quotidiens maliens


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

La plupart des quotidiens maliens de ce mardi évoquent de nouveau le projet de révision constitutionnelle controversé, après avoir décortiquer en long et en large dans leur livraison d’hier lundi, le sommet du G5 sahel tenu durant le weekend

‘’Polémique autour de la révision constitutionnelle, des partis de la majorité présidentielle pour une nouvelle relecture du texte’’, titre à sa manchette le quotidien l’Indépendant.

Le journal indique que ‘’d’autres partis de la majorité sont dans cette position même s’ils ne s’affichent pas.’’

La nouvelle controverse, c’est la sortie du chef de file de l’opposition Soumaila Cissé, qui a laissé entendre : ‘’si le référendum passe, le pourvoir pourrait même légaliser le mariage homosexuel’’, lit-on dans Info-Matin, un quotidien proche du parti au pouvoir.

Le journal parle d’un ‘’mensonge’’, car d’après lui le texte de révision ne fait nullement allusion à cela.

Dans tous les cas, le quotidien l’Indicateur du renouveau indique le ‘’mariage gay est l’argument qui brouillera les cartes du oui au référendum.’’

Le journal indique qu’il a été question du même mariage gay entre partisans du oui et du non sur une télévision de la place. Djimé Kanté de la société civile qui a pris part au débat a indiqué : ‘’la nouvelle constitution fait allusion à un code qui autorise bel et bien le mariage gay faisant allusion aux différentes conventions notamment celles des droits de l’Homme de 1948 et celle de l’Union africaine’’, rapporte l’Indicateur du renouveau.

Le débat sur le projet référendaire est loin d’être terminé. Tous les Maliens sont suspendus à la décision de la cours constitutionnelle, saisie par l’opposition pour vérifier la constitutionnalité de la révision de la loi fondamentale. Elle a jusqu’au 16 juillet pour se prononcer.

Les journaux reviennent aussi sur le sommet du G5 sahel de dimanche dernier. L’Indépendant rappellent la détermination des chefs d’état qui y ont participé à en finir avec le terrorisme dans le sahel. Le confère retient cette phrase du président français Emmanuel Macron parlant des terroriste : ‘’Ces gens ne sont rien, ce sont des voyous et des assassins.’’

L’Indicateur du renouveau, lui rappelle, ce qui s’apparente ‘’au soutien de Macron au projet de révision constitutionnelle.’’ Le confrère note cette déclaration du président français : ‘’le président Keita ne se laissera pas arrêter dans la mise en œuvre de la réforme constitutionnelle.



Autres titres
Congo, République du Plusieurs sujets au menu de la presse congolaise 
Maroc Finance et sport s’imposent à la Une des quotidiens marocains 
Burkina-Faso L’arrêt de travail au Trésor et aux Impôts commenté par les journaux burkinabè 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle
RECHERCHE
Mali L’échec du retour de l’état à Kidal préoccupe la presse malienne 
Mali Le bac et le front social en ébullition à la Une 
Mali Divers sujets au menu des quotidiens maliens 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires