Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Côte D'Ivoire Environnement: Le MINSEDD fait l’état des lieux de la Salubrité dans le PORO et le HAMBOL


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Environnement:-Le-MINSEDD-fait-l-etat-des-lieux-de-la-Salubrite-dans-le-PORO-et-le-HAMBOL

Le Ministère de la Salubrité de l’Environnement et du Développement Durable (MINSEDD), à travers la Direction des Opérations de Salubrité et de Lutte contre les Nuisances, procède à l’actualisation des données sur l’état de la salubrité dans les différentes Régions du Pays.

A cet effet, une mission du MINSEDD, sillonne les différents départements des Régions du Poro et du Hambol, depuis le Mardi 13 Juin et ce jusqu’au Jeudi 22 Juin 2017. L’objectif est de collecter des données réelles sur la propreté de ces centres urbains, répertorier les problèmes spécifiques, sensibiliser les différents acteurs et proposer des stratégies de gestion durable des Déchets Solides Ménagers et Assimilés (DSMA).

Première étape de cette tournée, la ville de Korhogo a accueilli la mission du MINSEDD conduite par le Directeur des Opérations de Salubrité et de Lutte contre les Nuisances, M. YAO YAO Jules. Au cours de la séance de travail à la Préfecture de Région, le Chef de la mission du MINSEDD, a, d’entrée de jeu, félicité les autorités administratives pour les différents résultats obtenus par la ville de Korhogo, sacrée en deux éditions 2015 et 2016 ville la plus propre de Côte d’Ivoire. Il a ensuite présenté l’objet de cette mission qui, selon lui, a pour but de voir les réalités de la gestion des ordures sur le terrain, vérifier l’état de salubrité et du matériel de collecte, recenser les difficultés et prendre les avis des acteurs de la gestion de la salubrité.

A sa suite, le Secrétaire Général de la Préfecture, M. DJANDE Lorn, représentant le Préfet de la Région du Poro, a rappelé les efforts mis en œuvre par l’ensemble des autorités administratives et les acteurs de la salubrité, pour faire de Korhogo une des villes les plus propres de Côte d’Ivoire. C’est avec fierté qu’il a souhaité que le modèle de Korhogo soit dupliqué dans l’ensemble des villes de Côte d’Ivoire. Il a, cependant, plaidé pour un soutien du MINSEDD afin de maintenir et améliorer la propreté dans cette ville.

Le Directeur Régional du MINSEDD du PORO, M. KOUADIO KOFFI George, a, pour sa part, levé un coin de voile sur la stratégie de gestion des DSMA à Korhogo. Il a ainsi révélé que 02 opérateurs privés, à savoir MECOMAR CI et GI2E, ont été recrutés pour la collecte des ordures dans la ville.

Par ailleurs, depuis 2015, les autorités ont mis en place un Comité Local de Salubrité qui a des séances de travail régulières, tous les 15 jours. Korhogo est devenu, ainsi, une particularité car elle dispose d’une Société Coopérative de pré-collecteurs. Cette société soutient l’action de précollecte auprès des ménages. Une visite de terrain dans plusieurs quartiers de la ville, notamment à Koko, Soba, Djelisso, Ahoussabougou etc., a permis à la mission du MINSEDD de confirmer, le bon état de propreté de la ville.

Après Korhogo, le cap a été mis sur la ville de Dikodougou. Dans cette ville, le décor est tout autre. La gestion de la salubrité rencontre beaucoup de difficultés, ce qui a fait dire au Secrétaire Général de Préfecture M. GNAYORO Koudou, représentant le Préfet de ce département : « On a l’impression que l’Etat a oublié Dikodougou ». Il a justifié cette assertion par les énormes difficultés auxquelles sont confrontées les autorités dans la gestion des ordures. Au nombre de ces difficultés, l’incivisme notoire des populations.

A cela s’ajoute le manque de matériels de collecte. Résultat : la ville est envahie par les moustiques, les ordures et les herbes. C’est pourquoi il a plaidé pour un soutien accru du MINSEDD pour redonner vie à cette ville. La visite de terrain dans cette localité a été une occasion de sensibiliser certains opérateurs économiques, notamment des garagistes et des laveurs d’auto installés sur le domaine public, sur la nécessité de rendre leur cadre de travail propre.

Cette mission dans la Région du PORO s’est poursuivie dans la ville de Sinématiali. Cette étape a été une nouvelle occasion pour le Directeur des Opérations de Salubrité et de la Lutte contre les Nuisances de rappeler l’objet de cette mission et surtout de sensibiliser l’ensemble des acteurs opérant dans le secteur, à se mobiliser et à faire plus d’efforts dans la lutte contre l’insalubrité. L’étape de Sinématiali a, également, été marquée par le cri du cœur du Préfet M. KABLAN Beugré, devant la situation d’insalubrité de la ville. Il a profité de cette occasion pour sensibiliser les différents acteurs : les associations de quartiers, de jeunes, de femmes, les opérateurs économiques, à s’approprier les différents actions mises en œuvre dans le cadre de l’amélioration de la salubrité, notamment l’opération Grand-Ménage. Il a, en outre, sollicité le soutien du MINSEDD pour améliorer l’état de Salubrité de la ville. Pour le Préfet de Sinématiali la répression est la meilleure solution, devant l’incivisme des populations. C’est pourquoi, il a souhaité des sanctions sévères à l’encontre de tous ceux qui salissent et polluent l’environnement.

Après le PORO, la Région du HAMBOL a accueilli la mission du MINSEDD. Comme dans la plupart des villes visitées, Katiola, chef-lieu de la Région, ploie sous le poids des dépôts sauvages et des chapelets d’ordures. Dans cette ville, il n’existe aucun site de dépôts d’ordures encore moins de postes de collectes dans les quartiers. Cette situation entraine des dépôts sauvages à plusieurs endroits de la ville occasionnant d’importantes nuisances. Toutes ces difficultés ont été présentées par le représentant du Préfet de Katiola, le Secrétaire Général de Préfecture GBAGBEU Gilbert, au cours de la séance de travail avec la délégation du MINSEDD, à la Préfecture de Katiola. Il a, donc, sollicité l’appui du MINSEDD, afin d’améliorer la salubrité dans la ville de Katiola. Le chef de mission du MINSEDD a, séance tenante, fait des propositions pour la mise en place d’un mécanisme de gestion efficace des ordures qui associe les ONG et les associations de jeunes. Ces propositions s’appuient sur la mobilisation et l’organisation des jeunes, des femmes et des ONG, dans le cadre de la pré-collecte. Une stratégie qui, selon M. YAO YAO Jules, donnera non seulement de l’emploi aux jeunes mais permettra de remédier à la situation d’insalubrité que connait cette ville.

A Niakara, deuxième ville de la Région du Hambol à recevoir la mission du MINSEDD, le Maire KONE Marc Kidjafolo, a également sollicité le soutien du MINSEDD pour une meilleure gestion des ordures dans sa commune. Dans cette ville, les occupations anarchiques des trottoirs, la divagation des animaux et l’incivisme des populations sont les principales difficultés relevées par le Maire et l’ensemble des autorités. La Mairie ainsi que les ONG, qui aident à la précollecte des ordures, ont souhaité un soutien pour l’acquisition de matériels de salubrité notamment des tricycles, des poubelles ainsi qu’un camion avec chargeur.

Comme dans l’ensemble des villes parcourues, le Chef de mission du MINSEDD, YAO YAO Jules a sensibilisé l’ensemble des acteurs à une lutte acharnée contre l’insalubrité avant de faire des recommandations pour améliorer le système de collecte des ordures dans cette ville.

Cette mission du MINSEDD se poursuit jusqu’au Jeudi 22 Juin 2017, avec l’étape de Dabakala.



Autres titres
Burkina-Faso Politique, syndicalisme et sport en couverture des journaux burkinabè 
Mali La situation au nord et la condamnation Rasbath à la Une des journaux 
Maroc Economie et sport a menu des quotidiens marocains 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Côte D'Ivoire Ouattara,Bédié, Soro et Affi se partagent la Une des journaux ivoiriens 
Côte D'Ivoire Communiqué du conseil des ministres du mercredi 26 juillet 2017 
Côte D'Ivoire Emploi et Insertion des jeunes : 4772 jeunes concernés par l’édition 2017 des Travaux à Haute Intensité de main d’œuvre (THIMO) 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires