Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Burkina-Faso Grève illimitée des syndicats des magistrats, des greffiers et des GSP


Justice

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Greve-illimitee-des-syndicats-des-magistrats,-des-greffiers-et-des-GSP

Les syndicats des magistrats, de greffiers et de la Garde de sécurité pénitentiaire entament une grève illimitée dès ce jeudi, pour exiger une meilleure sécurisation sur les lieux de travail.

"La rencontre n’ayant pu se tenir au motif que le ministre d’Etat, ministre de la sécurité serait hors du pays et les conditions posées pour la reprise n’ayant pas été satisfaites, les syndicats informent les acteurs judiciaires et tous ceux que le service public de la justice peut intéresser que le mouvement est reconduit dans tous les palais de justice et établissements pénitentiaires du Burkina-Faso, et cette fois-ci, jusqu’à ce que lesdites conditions soient réunies », informe un communiqué syndical.

Dans une déclaration datée du 10 juin 2017, les syndicats soussignés, après avoir condamné des violences commises contre les acteurs du palais de justice de Manga et leurs locaux, et apporté leur soutien auxdits acteurs, avaient :

"- exigé la tenue sans délai d’une rencontre avec le Ministre de la justice des droits humains et de la promotion civique, le ministre d’Etat, ministre de la sécurité, le ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation, afin d’échanger sans faux fuyant sur la situation de Manga, et de façon générale, sur la sécurisation d’ensemble des enceintes des palais et des établissements pénitentiaires ;

- décrété un arrêt de travail de soixante-douze (72) heures à compter de la journée du lundi 12 juin 2017 dans tous les palais de justice et établissements pénitentiaires du Burkina-Faso en signe de solidarité avec les acteurs judiciaires du palais de justice de Manga ;

- prévenu que le mouvement sera reconductible en l’absence de prise de mesures urgentes, efficaces et sans équivoque par les autorités politiques pour créer les conditions de la reprise au palais de justice de Manga telles que mentionnées à travers un procès-verbal ayant sanctionné une assemblée générale tenue par les acteurs dudit palais et dont copie reçue".

Cette grève illimitée fait suite à un débrayage de trois jours observée du lundi 12 juin au mercredi 14 juin.
Rappelons que des violences avaient été commises au palais de justice de Manga le 08 juin dernier par une foule réclamant la libération d’un détenu.

L'AUTEUR
Alice L.


Autres titres
Inter Europe: le HCR salue l'arrêt de la Cour de justice de l'UE sur les quotas d'accueil de réfugiés 
Burkina-Faso Audit: la présidente du CSC incarcéré pour malversations financières 
Gabon Le dossier de BMA volet gabonais terminé 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Burkina-Faso Hadj 2017: des décès enregistré au sein des pèlerins 
Burkina-Faso Justice et politique meublent la Une des quotidiens burkinabè 
Burkina-Faso Le Directeur général de l’OMS félicite le Burkina Faso pour les mesures fortes prises dans le domaine de la santé 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires