Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Burkina-Faso Visite du président malien à Ouagadougou et Haute cour de justice, au menu des quotidiens


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

La presse burkinabè continue de commenter, ce jeudi, la décision du Conseil constitutionnel au sujet de la Haute cour de justice, sans oublier d’évoquer la visite du président malien Ibrahim Boubacar Keita (IBK), à Ouagadougou, pour prendre part à la Journée mondiale de lutte contre la désertification (JMLCD).

«Création d’emplois verts : le président malien, Ibrahim Boubacar Kéita, à Ouaga», arbore, en première page, le quotidien d’Etat Sidwaya qui relate que le président Kéita a été chaleureusement accueilli à son arrivée par son homologue burkinabè, Roch Marc Christian Kaboré.

A ce sujet, Aujourd’hui au Faso affiche: «Journée mondiale de lutte contre la désertification: IBK chez son ami et frère Roch».

Selon le confrère, c’est à 18 heures 15 mn GMT, que le président malien Ibrahim Boubacar Kéita (IBK) a atterri, hier mercredi 14 juin 2017, à l’aéroport international de Ouagadougou, ajoutant qu’à sa descente d’avion, il a été accueilli par son homologue burkinabè, Roch Marc Christian Kaboré.

«Celui-ci avait à ses côtés le Premier ministre Paul Kaba Thiéba et plusieurs membres de son gouvernement», rapporte le journal.

De son côté, L’Observateur Paalga, le doyen des quotidiens privés du Burkina Faso, titre: «IBK à Ouaga: Message de réconfort à ces concitoyens».

Les journaux Le Quotidien et Le Pays se contentent de titrer en chœur: «le président Ibrahim Boubacar Kéita en visite au Burkina».

Le journal cité en premier lieu (Le Quotidien) consacre sa manchette à la décision du Conseil constitutionnel sur le procès à la Haute cour de justice (HCJ), avec comme titre: «Des Burkinabè apprécient».

Le confrère a mis en exergue les propos de l’homme politique et député Me Bénéwendé Stanislas Sankara, du journaliste Issaka Lingani et du président actuel de la Coalition pour la démocratie et la réconciliation nationale (CODER), Rasmané Ouédraogo.

Pour sa part, L’Observateur Paalga a publié une déclaration signé du président de la commission ad hoc du CDP (Congrès pour la démocratie et le progrès, ex-parti au pouvoir), Léonce Koné.

Le journal a mentionné comme titre: «Haute cour de justice: le CDP demande sa suppression immédiate».



Autres titres
Afrique de l'Ouest Au Bénin, Angélique Kidjo et les stars de la musique béninoise appellent en chanson à dire non au mariage des enfants 
Maroc La réalité pure et nette sur les évènements d'Al Hoceïma (ville côtière du Nord-Est du Maroc) 
Gabon Travaux d’entretien: cessation du trafic aérien nocturne jusqu’au 12 août 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Burkina-Faso Jeux de la Francophonie, rencontre parlementaire et formation militaire au menu des quotidiens burkinabè 
Burkina-Faso Koudougou: l’Université de la ville rebaptisé Université Norbert Zongo 
Burkina-Faso Compte rendu du Conseil des ministres du 21 juillet 2017 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires