Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

République Centrafricaine Les discussions sous l'égide de Sant’Egidio à la Une à Bangui


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les discussions de paix en République centrafricaine que mènent à Rome la Communauté catholique de Sant'Egidio, sont largement commentées dans la presse banguissoise de ce jeudi.

‘’Crise en RCA : Sant’Egidio revient dans le jeu’’, titre Centrafric Matin expliquant que la rencontre initiée par la communauté Sant'Egidio intervient au moment où la RCA replonge à nouveau dans les violences.

Advertisment

La communauté internationale s’est inquiétée ces derniers jours du regain de tension qui risque de basculer le pays dans une nouvelle spirale de violences. Douze (12) des 16 préfectures sont à nouveau sous la coupe des groupes armés qui se disputent des chantiers de diamants et or dans le pays.

Le RJDH, un autre quotidien de Bangui, s’est intéressé à cette médiation de la communauté Sant'Egidio indiquant que des leaders politiques ont été associés à la rencontre des groupes armés initiée à Rome.

Tous les poids lourds de la politique centrafricaine font partie de la délégation, écrit RJDH affirmant que la présence d’Anicet Georges Dologuélé, leader de l’opposition, a été confirmée par le vice-président de son parti, André Nalké Dorogo. Martin Ziguélé, président du MLPC, un des soutiens du Président Touadéra, fait aussi partie de cette équipe de politiques, de même qu’Alexandre Ferdinand Nguendet, ancien président du Conseil national de transition.

La présidence de la République a confirmé la présence du ministre conseiller politique du Chef de l’Etat.

Le MIROIR, un autre quotidien, indique pour sa part que des sources proches de l’église catholique, affirment qu’une quarantaine de personnes sont invitées pour cette rencontre.

La délégation est composée de plus de quarante personnes. Il y a des politiques, des leaders de la société civile et ceux des groupes armés, rapporte Le MIROIR.

Selon le journal, des sources non officielles laissent entendre que les délégués devront signer des documents d’engagement de sortie de crise à l’issue des discussions de Rome.

Cependant, écrit le journal, des leaders non invités doutent déjà de la plus-value que peut apporter l’initiative de Sant'Egidio. Ce n’est pas pour la première fois que cette communauté rassemble des leaders centrafricains à Rome.

Il n’y a au fait aucun espoir à fonder sur cette rencontre qui n’est autre qu’une balade. Le problème centrafricain sera réglé à Bangui avec plus de monde possible, confie Joseph Bendounga, président du parti MDREC, a rapporté le journal.



Autres titres
Maroc Sanctions prises à l’encontre d’agents d’autorité et hausse des prix des carburants au menu des quotidiens marocains 
Côte D'Ivoire Troubles à l’école et blocage de l’adoption du budget 2018 à l’Assemblée nationale à la Une des journaux ivoiriens 
Sénégal Le rejet par l’opposition du Comité national du dialogue politique en exergue 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
République Centrafricaine Des ex-combattants commencent une nouvelle vie grâce à l’ONU 
République Centrafricaine Le mandat de la MINUSCA renouvelé d'un an avec 900 militaires supplémentaires 
République Centrafricaine L'OIM réinstalle 700 personnes qui avaient trouvé refuge près d'un camp de la MINUSCA 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires