Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Sénégal La grogne née des investitures aux législatives toujours à la Une au Sénégal


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les quotidiens sénégalais parvenus mardi à APA continuent d’accorder un traitement de faveur à la grogne des alliés du président de la République, Macky Sall, suite aux investitures aux législatives du 30 juillet 2017, faisant connaître ainsi leur mécontentement.


«Investitures à Benno Bokk Yaakar-Quand Macky lèse ses alliés», titre Le Témoin.

Ce journal rend compte de cette vague de contestation et de frustrations qui agite actuellement la coalition présidentielle, plus particulièrement l’Alliance des forces de progrès Afp), le parti de Moustapha Niasse, président de l’Assemblée nationale.

Sud Quotidien note que Benno Bokk Yaakar est dans la tourmente, et souligne que «les alliés enragent, l’Apr tempère».

«Même si Benno gagnait tous les départements, l’Afp n’aura pas plus de six sièges», dit Aliou Badara Diouck, vice-président de la commission électorale de l’Afp.

De son coté, L’Observateur affiche «les chiffres du malaise» de Benno Bokk Yaakar et explique : «Apr 115 sur les 150 investis, dont 42 sur la liste nationale et 75 sur la liste départementale. Ps : 17 investis. Afp : 6 ; Ld : 2 : Pit : 1 ; Macky 2012 : 3 ; RDS/TDS : 1 ; Urd : 0 ; Autres : 5»

Sur ces remous post investitures au sein de Benno, nos confrères de L’As notent que «les alliés (sont) dans l’inconséquence» car, ils avaient carte blanche au président Macky Sall pour confectionner les listes.

Dans Le Quotidien, «Macky Sall, appelle à la désescalade». Pendant ce temps, le président du Groupe parlementaire de Benno, Moustapha Diakhaté dit : «Je partage, en grande partie, les griefs formulés par l’Afp».

Pour ces élections législatives, Walfadjri constate que «Idrissa Seck est en danger à Thiès».

Un an après la campagne de retrait des enfants des rues de Dakar, EnQuête s’exclame : «Echec et mat !»

Le journal informe que 30.000 enfants mendiants recensés à Dakar, seuls 5.20%, soit 1620 talibés sont partis.

Le Soleil consacre sa Une à la visite de Macky Sall, hier, à Paris et indique : «Vers un partenariat dynamique, rénové et moderne» entre la France et le Sénégal.

«Le Sénégal jouit d’une croissance remarquable», dit Macron dans Le Soleil. «Audience à Paris : Macky et Macron en phase sur tout», écrit Libération.




Autres titres
Côte D'Ivoire Religion/ Touba : les musulmans de la région du Bafing reçoivent un important don de sucre et riz pour le mois de jeûne 
Afrique Sahel: l’ONU octroie 30 millions de dollars de son Fonds d’urgence pour prévenir la faim et la malnutrition 
Burkina-Faso Ouagadougou: Vers le retrait des enfants et des femmes en situation de rue 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Sénégal Les étudiants et les Lions à la une des journaux sénégalais 
Sénégal Les suites de la rencontre Macky Sall-étudiants et l’affaire Idrissa Seck à la Une 
Sénégal Le Communiqué du Conseil des ministres du 23 mai 2018 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires