Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Congo RDC Kinshasa: vers la fin des tapages et occupations de voies publiques par les églises


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Kinshasa:-vers-la-fin-des-tapages-et-occupations-de-voies-publiques-par-les-eglises
Photo d'Illustration

Le secteur des églises et confessions religieuses de la ville de Kinshasa s’en trouverait bientôt mieux règlementé. Un ultimatum a été lancé aux Eglises en ce qui concerne aussi bien les occupations de voies publiques que les nuisances sonores dont elles sont à l’origine.

Avant la fin du mois de juin, les populations de Kinshasa devront être exemptées des manifestations publiques et des tapages quotidiens et nocturnes des églises. " A partir du 26 juin, la Police nationale commencera à mettre de l’ordre. Il faut être bénéficiaire d’une autorisation préalable avant d’utiliser l’espace de l’Etat. Et dans ce cas-là, la police est dans l’obligation de vous accompagner", indique un ultimatum de la police.

Au terme de plusieurs rencontres entre les autorités policières et celles des confessions religieuses, il a été défini ces prochaines nouvelles mesures. "Nous restons dans les principes. Ils exigent que quand il y a une église quelque part, elle doit d’abord avoir les autorisations d’existence. Etant donné le nombre de gens qui fréquentent cette église, si cela nécessite l’utilisation de l’espace de l’Etat, qu’est-ce qu’il faudrait également faire ", a expliqué le commissaire provincial de la Police de la ville de Kinshasa, le général Célestin Kanyama.

Elles visent à la sécurisation des fidèles de ces églises, mais à l’organisation dudit secteur.

"Je crois que pour un enfant de Dieu que nous sommes ici nous n’avons pas l’intérêt de défier l’Etat. Nous ne gagnons rien à le faire. C’est question que chacun d’entre nous comprenne que ce qu’on me demande c’est pour notre intérêt, c’est pour sécuriser les enfants de Dieu ", espère le général Célestin Kanyama.



Autres titres
Maroc Education, économie, politique et sport au menu des quotidiens marocains 
Burkina-Faso Education primaire et secondaire: les enseignants annoncent une grève de 96h 
Afrique Des demandeurs d’asile subsahariens proches d’une réinsertion en France 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Congo RDC les enfants continuent à travailler dans les mines de cobalt, selon Amnesty 
Congo RDC Accident ferroviaire: plus de 30 décès enregistrés à Lualaba 
Congo RDC Elections: trois scrutins en une seule séquence le 23 décembre 2018 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires