Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Mali Révision constitutionnelle et sécurité au menu des journaux maliens


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

La loi portant révision de la constitution du 25 février 1992 adoptée vendredi soir par 111 députés contre 35 ayant voté contre et des sujets relatifs à la crise dans le nord du pays focalisent les quotidiens maliens parus ce lundi.

‘’Le projet de loi adopté sans le quitus de l’opposition parlementaire’’, indique le Républicain qui précise que les 35 voix contre sont celles de l’opposition.

Cité par le même journal, Bréhima Bérodogo, député de l’opposition, a déclaré :’’l’ordre du jour n’est pas de réviser car l’article 118 nous l’interdit. La priorité est la libération de notre pays. Ce que nous sommes en train de faire est contre l’article 118 de la constitution’’.

Dans la même vaine, le quotidien le Combat arbore cette manchette ‘’Révision constitutionnelle, le contexte non approprié.’’ Ce journal donne la parole au juriste fiscaliste Moussa Sidibé qui déclare : ‘’cette révision pose une condition qui n’est pas remplie par le Mali actuellement, à savoir l’intégrité territoriale’’, en effet beaucoup de localités du nord et du centre échappent au contrôle du gouvernement.

Ces analyses sont aux antipodes des commentaires du quotidien national l’Essor et de Info-matin, un journal proche du parti au pouvoir. Ces confrères saluent ‘’un vote historique’’ et voient dans l’adoption de cette loi le début de la solution à la crise malienne.

En attendant le 9 juillet, date du référendum pour définitivement valider ou rejeter la révision constitutionnelle, les journaux récapitulent les changements prévus si le oui l’emporte. Il s’agit de ‘’l’instauration d’un sénat et d’une cour des comptes. Les députés de la diaspora seront également élus pour la première fois.’’

Les journaux proches de l’opposition estiment, pour leur part que ‘’cette révision renforce trop les pouvoirs du président de la république !’’

Au plan sécuritaire, les quotidiens reviennent sur l’opération menée par la force française Barkhanne et qui a permis de ‘’neutraliser une vingtaine de terroristes dans la forêt de Serma, vers la frontière Burkinabè’’.

Cette opération a été conjointement menée par les armées burkinabè et malienne appuyées par Barkhane, précise le confrère du quotidien l’Indépendant.

Le même journal renseigne que le bilan de l’embuscade tendue à l’armée sur l’axe Diabaly-Nampala, la semaine dernière, ‘’s’est alourdi. 7 soldats tués au lieu de 3 comme précédemment annoncé.’’

Enfin, l’Indépendant revient sur le sommet de la CEDEAO de dimanche au Libéria et reprend ces propos du président de la commission de la CEDEAO, Marcel De Souza : ‘’La situation sécuritaire au Mali menace de déstabiliser tout l’ouest-africain’’.



Autres titres
Zimbabwe Chaque 21 février son jour d'anniversaire de Robert Mugabe décrété férié 
Tchad Le PAM va pouvoir continuer son assistance dans le Sahel grâce à une contribution du Japon 
Maroc Les fêtes nationales et le phénomène du terrorisme au menu des quotidiens marocains 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Mali Le report du référendum à la Une des journaux 
Mali La CPI condamne le Malien Al-Mahdi à verser 2,7 millions d'euros à la ville de Tombouctou 
Mali Le président IBK et le terroriste Al Mahdi à la une des journaux maliens 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires