Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Bénin Gwladys Johnson distinguée par la Fondation Mohammed VI pour son travail journalistique sur les énergies renouvelables


Economie et finances

Agenceecofin | | Commenter |Imprimer
Gwladys-Johnson-distinguee-par-la-Fondation-Mohammed-VI-pour-son-travail-journalistique-sur-les-energies-renouvelables

La Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement a récompensé six jeunes journalistes africains, pour leurs productions sur différents thèmes de l’environnement.

Parmi eux, Gwladys Johnson qui, depuis près de trois ans, couvre quotidiennement, pour l’Agence Ecofin, l’actualité du secteur africain de l’électricité, avec un intérêt prononcé pour les énergies renouvelables. Elle est également rédactrice en chef du magazine Energies Africaines et jeune maman d’un petit garçon.

Ont également été distingués à cette occasion Kenzly Mideh de Great Event TV (Côte d’Ivoire), Lala Kabore-Dera du site qeenmafa.net (Burkina Faso), Rym Benarous, du journal Le Temps (Tunisie), Ndiol Seck, du quotidien Le Soleil (Sénégal) et Zran F. Goulyzia, du site afrikatv.net (Côte d’Ivoire).

(Lire ci-dessous son article primé).


Bénin : Power-on illumine la vie des 3000 âmes d’Igbéré

En un an d’exercice au Bénin où elle opère depuis 2015, la start-up française Power-on est parvenue à électrifier une communauté rurale de 3000 personnes grâce à son mini-réseau électrique. Une performance qu’elle compte étendre à l’ensemble du pays et de la région au cours des prochaines années.

Fondée, en 2012, par Tristan Kochoyan, Power-on s’est donnée pour objectif d’électrifier les zones rurales africaines grâce à ses mini-réseaux électriques. Sa première installation a été implantée dans le village d’Igbéré situé dans la commune de Bassila au nord du Bénin. La centrale hybride solaire/diesel de 30 KW qui y a été construite alimente 200 foyers, soit environ 3 000 personnes de cette localité qui n’avaient pas accès au réseau électrique national.

« Grâce à cette électricité, je peux ouvrir ma boutique et j’ai l’électricité jusqu’à minuit.» confie une commerçante de la localité qui rallonge ainsi significativement le chiffre d’affaires de son entreprise lancée, il y a quatre ans. Les populations ont également pu, pour la première fois de leur histoire, suivre à domicile la finale de la Coupe d’Afrique des nations grâce à la mobilisation générale.

Une amélioration significative du niveau de vie qui va de pair avec une diminution des dépenses énergétiques. En effet, la compagnie propose 150 francs CFA par jour pour l’éclairage d’un foyer et le chargement de ses téléphones portables pendant 5 heures. Une économie significative, car avant Power-on la charge d’un téléphone, coutait 200 francs, indépendamment des frais déboursés pour l’éclairage du ménage. Pour un forfait pouvant s’étendre à 800 francs par jour, il est possible d’ajouter des équipements tels que des postes téléviseurs et même des réfrigérateurs.

« Pour obtenir son forfait, le client va dans la boutique Power-on, choisit son forfait et le paie. Il reçoit alors sur son téléphone, un code de prépaiement qui débloque automatiquement son forfait, exactement comme s’il achetait du crédit.» explique Tristan Kochoyan. L’entreprise a également installé chez ses clients des compteurs intelligents afin d’éviter les impayés et de conseiller les populations sur une utilisation optimale de leur énergie.

A ce propos, Power-on propose également des microcrédits afin de permettre aux populations d’acquérir des équipements (des lampes notamment) plus économiques. M. Kochoyan mène également, en collaboration avec son associée béninoise, Louise Abalounorou, des séances de sensibilisation sur l’efficacité énergétique afin de permettre aux populations de prendre dès le début, de bonnes habitudes de consommation.


La centrale alimentant actuellement le village d’Igbéré fonctionne encore uniquement au diesel. Ses promoteurs ambitionnent d’exploiter très prochainement la ressource solaire disponible en abondance dans la région. Pour cela, ils auront besoin de fonds qu’ils comptent lever grâce au système de crowfunding. Mais pour engranger cette levée de fonds, il lui faudra d’abord atteindre 20 000 abonnés sur les différents réseaux sociaux.

L’objectif à termes de la société est d’étendre ses activités sur l’ensemble des villages éloignés du pays qui en compte environ 400, puis à la sous-région et à tout le continent. L’électrification de ces localités par un réseau électrique national prendrait plusieurs années.

Rappelons que plus de 600 millions de personnes vivent encore en Afrique sans électricité.


Gwladys Johnson



Autres titres
Kenya 30% des revenus du pétrole pour les communautés locales 
Afrique de l'Ouest Le Niger et le Bénin versent 35 milliards de Fcfa de dette d’électricité au Nigéria 
République Centrafricaine Faustin Archange Touadera veut mettre fin aux monopoles qui pèsent sur l’économie centrafricaine 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Bénin Le Salon National de l’Artisanat du Bénin principal sujet à la Une 
Bénin L'affaire placement de fonds de la Caisse nationale de sécurité sociale fait la une des journaux Béninois 
Bénin Mosquée centrale de Natitingou: Mgr Antoine Sabi Bio à la prière du vendredi 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires