Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Inter Katowice accueillera la conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP24) en 2018


Environement

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Katowice-accueillera-la-conference-des-Nations-Unies-sur-les-changements-climatiques-(COP24)-en-2018

(Tuczno ,1 juin 2017) – Le gouvernement de Pologne a annoncé aujourd’hui que la ville de Katowice accueillera la 24ème conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP24) en 2018.

Après l’Asie et le Pacifique en 2017, c’est au tour du groupe de l’Europe de l’Est d’accueillir la conférence. Le groupe a choisi la Pologne pour présider la COP24.

Les autorités polonaises ont envisagé plusieurs options quant à la ville qui accueillera la conférence des Nations Unies sur les changements climatiques, qui sera présidée pour la quatrième fois par la Pologne.

Deux Conférences des Parties (COP) ont précédemment eu lieu en Pologne : la COP14 à Poznań en 2008 et la COP19 à Varsovie en 2013. La Pologne avait également présidé la COP5 à Bonn, en 1999.

Le ministre de l’Environnement polonais, Pr. Jan Szysko, a officialisé aujourd’hui le choix de la ville de Katowice au Sud-Ouest du pays, à l’occasion de la visite en Pologne de Patricia Espinosa, Secrétaire exécutive de la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC).

Mme Espinosa a déclaré: "Je souhaite remercier le gouvernement de Pologne d’avoir accepté d’accueillir la COP24 en tant que membre du groupe de l’Europe de l’Est et je me réjouis à l’idée de travailler avec Monsieur le Ministre Jan Szysko et son équipe pour faire de la conférence un succès à tous les niveaux."

"2018 sera aussi une année importante pour la diplomatie climatique internationale, alors que les nations avancent vers la mise en œuvre de l’Accord de Paris sur les changements climatiques. 2018 devrait en effet être l’année où les gouvernements franchiront un certain nombre d’étapes clés", a-t-elle déclaré.

"Il s’agit de finaliser les lignes directives visant à rendre l’accord pleinement opérationnel, et de faire le bilan de la situation collective des pays par rapport aux objectifs et aux ambitions de Paris pour les années et décennies à venir", a ajouté Mme Espinosa.

Mme Espinosa s’est aujourd’hui rendue dans un centre de recherche à Toruń, où le gouvernement polonais assure un suivi scientifique de la manière dont les forêts absorbent le carbone. La protection des forêts est un élément clé des efforts de lutte contre les changements climatiques.

"Une meilleure gestion, conservation et expansion des forêts jouera un rôle central dans l’atteinte des objectifs de l’Accord de Paris. Nous devrons en effet constater des transitions au sein de tous les secteurs et de toutes les économies pour réaliser le plein potentiel de l’accord au cours du 21ème siècle", a-t-elle ajouté.

Mme Espinosa a finalement déclaré qu’elle se réjouissait à l’idée de travailler avec le peuple polonais pour assurer une conférence réussie qui fasse progresser la mise en œuvre de l’Accord de Paris.



Pour plus d'informations, veuillez contacter:

Nick Nuttall, Porte-parole de la CCNUCC: +49 228 815 1400 (fixe), +49 152 0168 4831 (portable) nnuttall(at)unfccc.int

Service de presse de la CCNUCC: press(at)unfccc.int


À propos de la CCNUCC

Avec 197 Parties, la Convention-cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC) jouit d’une adhésion presque universelle. Elle accueille l’Accord de Paris sur les changements climatiques de 2015 sous son égide. L'objectif principal de l'Accord de Paris est de maintenir la hausse de la température moyenne mondiale bien en dessous de 2 degrés Celsius au cours de ce siècle et de mener des efforts visant à limiter encore plus l'augmentation de la température, soit à 1,5 degrés Celsius au-dessus des niveaux préindustriels.

La CCNUCC accueille aussi le Protocole de Kyoto de 1997 sous son égide. L'objectif ultime de tous les traités qui entrent dans le cadre de la CCNUCC est de stabiliser les concentrations de gaz à effet de serre dans l'atmosphère à un niveau qui empêche toute perturbation anthropique dangereuse du système climatique, dans un laps de temps qui permet aux écosystèmes de s'adapter naturellement et facilite le développement durable.



Autres titres
Inter Une tarification élevée du carbone est nécessaire pour l'action climat et la croissance 
Afrique de l'Ouest Forum africain du carbone 2017 28-30 juin au Bénin 
Côte D'Ivoire Journée mondiale de lutte contre la désertification: La déclaration du gouvernement Ivoirien 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Inter Message du Secrétaire général de l’ONU á l’occasion de la Journée internationale Nelson Mandela 
Inter Un enfant sur dix dans le monde n'a reçu aucun vaccin en 2016, selon l'OMS et l'UNICEF 
Inter Une planification familiale sûre et efficace contribue à l'autonomisation des femmes et au développement de leurs pays (UNFPA) 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires