Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

République Centrafricaine Cour pénale spéciale: le procureur Toussaint Muntazini à Bangui


Justice

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Cour-penale-speciale:-le-procureur-Toussaint-Muntazini-a-Bangui

Le procureur de nationalité congolaise, Toussaint Muntazini séjourne dans la capitale centrafricaine depuis le jeudi dernier. Son séjour s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la Cour pénale spéciale en République Centrafricaine.

Nommé le 15 février dernier, le procureur spécial pour la Cour pénale spéciale en Centrafrique, Toussaint Muntazini Mukimapa, est arrivé à Bangui. Ce haut magistrat aura la lourde tâche d’enquêter sur les crimes commis par les groupes armés durant la dernière crise sécuritaire dans le pays, mais également sur des crimes de guerre et les crimes contre l'humanité remontant à 2003.

Cette phase d’instruction représente la première partie du travail confié à la Cour pénale spéciale. Les enquêtes et l’instruction connaitront le soutien de l’Unité Spéciale d’Officiers de la police judiciaire (OPJ) de la Cour, aux Cabinets d’Instruction, à la Chambre d’Accusation Spéciale, au Bureau du Procureur et au Greffe.
Cette phase comprend également l’établissement de systèmes d’assistance aux victimes, de protection des victimes et des témoins, d’assistance judiciaire et de défense légale, d’engagement avec la population et de sécurisation de la Cour pénale spéciale et de son personnel.

La seconde phase sera axée sur les procès, ainsi que la poursuite des enquêtes et de l’instruction.

Rappelons que la Cour pénale spéciale en Centrafrique ambitionne de façon général à contribuer à la lutte contre l’impunité, à la restauration de l’Etat de droit et à la cohésion sociale et soutenir le processus de réconciliation nationale en vue de construire une paix durable.

Avant l'élection de l'actuel président centrafricain Faustin-Archange Touadéra en février 2016, la RCA a connu presque trois années de transition politique.

L'AUTEUR
Alice L.


Autres titres
Maroc Le gouvernement envisage des mesures drastiques contre les spoliateurs fonciers 
Afrique du Sud La justice annonce la saisie de 21 millions $ d'actifs de la famille Gupta 
Guinée Condamnation de l’opposant Ibrahima Sory pour «Outrage au chef de l’Etat» 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
République Centrafricaine MINUSCA met en garde contre toute tentative d’entraver le départ des FACA vers Bangassou 
République Centrafricaine Faustin-Archange Touadéra sollicite le maintien des troupes gabonaises en RCA 
République Centrafricaine La Minusca condamne fermement l’attaque dont ont été victimes ses soldats dans l’ouest du pays 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires