Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Burkina-Faso Politique et faits de société font la une des quotidiens burkinabè


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les quotidiens burkinabè de ce mardi sont revenus sur l’affrontement meurtrier entre des membres du groupe d’auto-défense dénommés Koglwéogo et des populations dans les villages de Tialgo et de Boundi, dans la région du Centre-ouest, sans oublier d’aborder des sujets relatifs à la politique.

Ainsi, le journal Le Quotidien évoque les élections municipales partielles et complémentaires du 28 mai prochain, citant le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Newton Ahmed Barry qui déclare qu’«il suffit d’un petit couac à l’arrondissement 4 (de Ouagadougou) pour que cela fasse un buzz».

Parlant de ces élections, Aujourd’hui au Faso, un autre quotidien privé, renseigne que la CENI outille ses membres à travers une session de formation.

Dans sa rubrique ‘’Mardi politique’’, le quotidien Le Pays a donné la parole au président intérimaire du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex-parti au pouvoir), Achille Tapsoba qui estime qu’«au lieu d’être la solution, Roch (Marc Christian Kaboré, Ndlr) est devenu le problème».

Aujourd’hui au Faso revient sur la visite du président du Faso Roch Marc Christian Kaboré, en Arabie Saoudite, et titre : «Centre de radiothérapie, sécurité, autoroute Abidjan-Ouagadougou ont meublé son séjour».

Le même journal parle de l’affrontement meurtrier entre des membres du groupe d’auto-défense dénommés Koglwéogo et des populations dans les villages de Tialgo et de Boundi, dans la province du Sanguié, région du Centre-ouest.

A ce sujet, il affiche : «Bassolma Bazié, fils de la région, plaide pour l’apaisement», informant que l’intéressé, par ailleurs, président de la Confédération générale du travail du Burkina (CGT-B), a animé, hier lundi, une conférence de presse.

L’Observateur Paalga, le doyen des quotidiens privés du Burkina Faso fait remarquer que M. Bazié est membre de la délégation de Koukouldi, une équipe composée de natifs de la zone des affrontements meurtriers.

«Elle (la délégation du Koukouldi) dit s’être rendue sur les lieux pour contribuer à sa manière à l’apaisement de la situation et dans le but de permettre la recherche de solutions idoines à cette crise», relate le confrère.

De son côté, Le Quotidien arbore en sa manchette les propos de Bassolma Bazié qui pense qu’«il est nécessaire que les responsabilités soient situées».

Quant au quotidien national Sidwaya, il consacre son commentaire ‘’Trait de plume’’ à ce sujet, avec cette exclamation: «Koglwéogo: l’Etat pris à la gorge !».



Autres titres
Côte D'Ivoire Michel Gbagbo et Guillaume Soro en vedette à la Une de la presse ivoirienne 
Maroc Diversité de sujets au menu des quotidiens et hebdomadaires marocains 
Burkina-Faso Thomas Sankara et actions sociales au menu de la presse burkinabè 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Burkina-Faso Thomas Sankara et actions sociales au menu de la presse burkinabè 
Burkina-Faso Bientôt du travail à haute intensité de main d’œuvre pour 11 350 personnes 
Burkina-Faso Compte rendu du Conseil extraordinaire des ministres du vendredi 23 juin 2017 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires