Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Burkina-Faso L’élection de Macron en France commentée par les quotidiens burkinabè


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les quotidiens burkinabè de ce lundi ont largement commenté l’élection de Emmanuel Macron en France, à l’issue du second tour de la présidentielle tenue la veille.

«France : Macron élu président», se contente de titrer le journal Le Quotidien qui relate que l’élection présidentielle française s’est déroulée le 7 mai 2017 à Ouagadougou dans l’enceinte de l’Institut français.

Pour sa part, Aujourd’hui au Faso informe que Macron a été élu 8e président de la Ve république française, ajoutant qu’il s’agit de «l’irrésistible et irréversible ascension d’un Homme politique non identifié (HOPNI)».

Selon l’éditorialiste de ce quotidien, l’HOPNI s’explique par deux raisons, «même s’il faut en sus, une herméneutique, la science des interprétations selon son mentor intellectuel Paul Ricoeur, pour en saisir d’autres».

Les deux raisons, de l’avis de Aujourd’hui au Faso, sont d’abord, le fait qu’il «incarne, non la synthèse droite-gauche, tant il s’est montré tantôt libéral, tantôt dirigiste…», ensuite, «son insouciance juvénile, son désir de plaire à tout le monde, son programme +pas clair+…».

Quant à L’Observateur Paalga, le doyen des quotidiens privés du Burkina Faso, il arbore en sa manchette : «Macron président : Cure de jouvence à l’Elysée».

Le commentateur du journal fait remarquer que «quand après avoir démissionné du gouvernement Valls où, pourtant, il était confortablement installé à Bercy, l’un des maroquins les plus convoités de la République, Emmanuel Macron, avait baptisé le mouvement qu’il venait de créer +En marche+, sauf à jouer les prophètes après coup, il était sans doute loin de s’imaginer que cette marche serait victorieuse aussi rapidement».

De son côté, Le Pays, un autre quotidien privé, affiche à sa Une, la photo de Emmanuel Macron, les bras en l’air, célébrant sa victoire après la proclamation des résultats.

Le journal mentionne en guise de titre : «Ce qu’il faut savoir sur le piratage de son équipe». Et de s’interroger : «Macron évitera-t-il de marcher sur les bijoux des dictateurs africains ?».

Dans la même vague, le quotidien national Sidwaya se demande: «Election de Emmanuel Macron : que peut espérer l’Afrique ?».

Ce confrère consacre aussi son éditorial à cette actualité en titrant : «Missive à Emmanuel Macron».

Dans l’écrit, l’auteur croit savoir que «le candidat du mouvement +En marche+ aura assurément du pain sur la planche», avant de conclure que «le nouveau président de la République française doit agir pour l’intérêt de l’Afrique et non uniquement pour celui de la France ou de l’Europe».



Autres titres
Côte D'Ivoire Michel Gbagbo et Guillaume Soro en vedette à la Une de la presse ivoirienne 
Maroc Diversité de sujets au menu des quotidiens et hebdomadaires marocains 
Burkina-Faso Thomas Sankara et actions sociales au menu de la presse burkinabè 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Burkina-Faso Thomas Sankara et actions sociales au menu de la presse burkinabè 
Burkina-Faso Bientôt du travail à haute intensité de main d’œuvre pour 11 350 personnes 
Burkina-Faso Compte rendu du Conseil extraordinaire des ministres du vendredi 23 juin 2017 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires