Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Sénégal La politique fait les choux gras des quotidiens sénégalais


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les dissensions notées au sein du parti au pouvoir, l’Alliance pour la République (Apr), sur les investitures pour les élections législatives du 30 juillet 2017, ainsi que la coalition de l’opposition pour ces mêmes élections, dominent la Une des quotidiens sénégalais reçus lundi à APA.

«Audiences tous azimut au Palais-Macky rappelle les Républicains à l’alliance», titre L’As, qui fait également état d’un week-end Apr d’unité à Thiès (Ouest), mais que l’ex-ministre de l’Energie était le grand absent.

Nos confrères informent qu’en lieu et place du Secrétariat exécutif national (Sen) de l’Apr qui s’annonçait périlleux, le chef de l’Etat a reçu son frère Aliou Sall, maire de Dakar, le député Moustapha Diakhaté et le Secrétaire d’Etat à la Communication, Yakham Mbaye.

A la Une du Témoin, M. Diakhaté estime qu’ «il est temps que le président siffle la fin de la récréation». Dans ce journal, Aliou Sall affirme avoir tourné la page des investitures après qu’il a été empêché par le président Sall d’être tête de liste à Guédiawaye (Banlieue).

Le report de la réunion du Sen de l’Apr vendredi dernier intéresse L’Observateur qui explique «comment Macky a évité la confrontation».

Ce journal révèle la piqûre du président qui a neutralisé Aliou Sall, Yakham, Cissé Lô et Moustapha Diakhaté.

S’agissant de la crise à l’Apr, du pétrole, des législatives et de la coalition de l’opposition Mankoo Taxawu Sénégal, le journal EnQuête affiche le ministre de la jeunesse, Mame Mbaye Niang, qui est «toutes griffes dehors».

De l’avis du ministre, «il n’y a pas de crise d’autorité à l’Apr. Le président va siffler al fin de la récréation. La coalition de l’opposition est un conglomérat de dealers à la recherche de butin».

De son côté, Sud Quotidien informe que leader du Grand parti, «Malick Gakou (est) investi par l’opposition» comme tête de liste départementale à Guédiawaye.

Au même moment, Walfadjri écrit que «Benno s’enlise dans la crise» à cause des pugilats à l’Apr et aux premières défections.

L’élection présidentielle française se paie la Une du Quotidien qui note que «Macron Marine Le Pen». «Avec 65% des voix, il fait comme Macky en 2012», commente le journal.

Toutes choses qui font dire au Soleil que «la France ouvre une nouvelle page politique».

Pour Libération, «élu président de la France, hier, Macron Marine Le Pen». «Le jeune Macron face aux vieux présidents africains», indique Walfadjri.




Autres titres
Sénégal L’actualité politique domine la Une des quotidiens sénégalais 
Côte D'Ivoire L’affaire Soul to Soul et les pluies diluviennes à la Une de la presse ivoirienne 
Cameroun Les journaux camerounais toujours à fond sur le rapport de la catastrophe ferroviaire d’Eséka 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle
RECHERCHE
Sénégal L’actualité politique domine la Une des quotidiens sénégalais 
Sénégal La suspension par Macky Sall des investitures aux législatives au sein de sa coalition à la Une 
Sénégal La politique fait toujours les choux gras des quotidiens sénégalais 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires