Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Maroc Politique et social au menu des quotidiens et hebdomadaires marocains


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les hebdomadaires marocains parus ce samedi concentrent leurs commentaires à la rencontre entre le Roi Mohammed VI et le président français, l'intégrité territoriale du Royaume et au dialogue social.

+L’Observateur du Maroc et d’Afrique+ revient sur la rencontre entre le Roi Mohammed VI et le président français François Hollande.

Les deux chefs d’Etat « ont eu un déjeuner privé en présence d’intellectuels et d’artistes des deux côtés, certains ayant la double nationalité. C’est un geste éminemment politique », estime la publication.

Le Souverain rappelle qu’"il y a la France éternelle, celle qui, humaniste, universelle, a une place dans le monde, comme porteuse de lumières", relève-t-il.

"C’est aussi éminemment politique, parce que les relations entre les deux pays, malgré les crises conjoncturelles sont fondées sur un vrai rapport de respect et d’amitié (…) Ce respect historique a traversé les époques, les crises et les évènements internationaux. Quelle que soit la majorité en place en France, elle a toujours respecté le Maroc en tant qu’Etat-Nation", constate-t-il.

+Challenge+ évoque l’intégrité territoriale du Royaume. L’hebdomadaire affirme que « le dernier message de la communauté internationale envoyé à notre pays est clair est historique. La cassure est visible dans la plateforme qui a été construite à force de pétrodollars dans les couloirs onusiens ».

Il estime qu’il s’agit aujourd’hui, d’ « une nouvelle approche qui a introduit une rupture dans l’analyse des conditions qui devraient mener à la solution politique tant souhaitée par les grandes nations et par ceux qui se sont affranchis de la tutelle du pétrodollar et de la lutte idéologique profondément archaïque ».

Cette évolution « nous impose plus de travail diplomatique, plus d’engagement dans la lutte contre le terrorisme et plus d’action de partenariat économique avec tous les pays de notre grand continent qu’est l’Afrique », relève-t-il.

+Finances News Hebdo+ s’intéresse au dialogue social. Le journal indique que quelques jours seulement après sa déclaration gouvernementale, le Chef du gouvernement Saad Dine El Othmani a eu une série de réunions avec les centrales syndicales les plus représentatives, dans le but de "décrisper la relation avec les partenaires sociaux et se concerter sur les perspectives et la méthodologie à suivre dans le dialogue social ».

« A travers son initiative, les bases pour un dialogue social serein et constructif sont posées. Reste à savoir si elles résisteront aux intérêts des uns et des autres. Et surtout si tout cela ne se transformera pas plus tard en un dialogue de sourds », estime-t-il.

+La Vie Eco+ aborde la situation de l’éducation au Maroc. Rappelant « les dizaines de diagnostics qui ont tous conclu que l’école marocaine connait de nombreux problèmes », l’hebdomadaire affirme que « des solutions existent et nous n’avons pas besoin d’aller les chercher ailleurs ».

« Il est fort probable qu’il existe aujourd’hui au Maroc des écoles primaires, des collèges, des lycées publics où le système fonctionne malgré les imperfections. Et si l’on commençait déjà par essayer de copier et dupliquer ces expériences bien de chez nous », suggère-t-il.

+Al Ittihad Al Ichtiraki+ aborde l’impact de l’élection présidentielle française sur les intérêts du Maroc. Le journal affirme que les résultats de cette présidentielle revêtent une importance majeure quant à la nature des relations bilatérales, soulignant que des millions de Marocains de France « sont visés par le discours, les slogans et les intentions de l’extrême droite ».

L’arrivée du parti de l’extrême droite à l’Elysée « est de nature à produire des politiques qui auraient pour cible en premier les étrangers, dont les Marocains », estime le quotidien.



Autres titres
Inter Seuls 15 pays dans le monde disposent des politiques essentielles pour soutenir les familles et les jeunes enfants, selon l'UNICEF 
Sénégal Les émoluments du député Moustapha Guirassy sont pour Kédougou 
Burkina-Faso Hadj 2017: des décès enregistré au sein des pèlerins 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Maroc Politique, terrorisme et enseignement 
Maroc Menu diversifié à la Une des quotidiens marocains 
Maroc Administration, enseignement et santé meublent la Une des quotidiens marocains 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires