Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Burkina-Faso Menu varié à la une des quotidiens burkinabè


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les quotidiens burkinabè parvenus à APA ce jeudi matin, présentent des menus variés où l’on retrouve la politique, l’économie et les faits de société.

Le quotidien national Sidwaya consacre sa manchette à l’affaire relative au détournement de fonds au Salon international de l’artisanat de Ouagadougou (SIAO), annonçant que «Les personnes incriminées ont jusqu’au 15 mai pour s’expliquer».

Dans sa rubrique ‘’Révélations’’, le quotidien Le Pays évoque le sujet via cette manchette : «SIAO : De présumés fautifs sommés de justifiés la disparition de plus de 200 millions de FCFA d’ici le 15 mai».

Le même journal révèle qu’à Bobo-Dioulasso (2e ville du Burkina), «un vieillard (a été) condamné à 24 mois de prison ferme pour détention de chanvre indien».

En politique, Le Pays revient sur le procès du dernier gouvernement de Blaise Compaoré et titre : «Rendez-vous ce matin au TGI (Tribunal de grande instance) de Ouagadougou».

A ce sujet, le journal Le Quotidien publie le point de vue d’un citoyen burkinabè, Lacina Karambiri, qui estime que «la signature d’un texte légal ne peut constituer ni une infraction, encore moins une complicité d’homicide volontaire».

De son côté, Aujourd’hui au Faso, un autre quotidien privé, consacre sa manchette aux grèves et sit-in tous azimuts au Burkina Faso, soulignant qu’«il y a beaucoup d’ivraies dans les syndicats».

Le journal relate que «malgré les multiples appels à une trêve sociale, les sit-in se succèdent aux grèves dans plusieurs services déconcentrés et au sein de certains départements ministériels».

Dans cette tribune publiée par Aujourd’hui au Faso, l’auteur fait l’aperçu des mouvements sociaux, tout en dénonçant «cette situation qui paralyse la fonction publique», avant d’estimer qu’il s’agit d’une «volonté d’engendrer des problèmes au régime en place».

Les journaux ont également commenté les activités de la Journée mondiale de la liberté de presse, célébrée la veille.

Ainsi, Aujourd’hui au Faso renseigne que le Centre national de presse Norbert Zongo (CNP/NZ) a organisé un panel sur le thème «Défis sécuritaires au Burkina Faso: rôles et responsabilités des médias».

Pendant ce temps, Sidwaya titre: «Journée mondiale de la liberté de presse: sécurité des populations, devoir des journalistes», là où le journal Les Dernières nouvelles du Faso (DNF) fait remarquer que la journée a été célébrée «sous le signe de la responsabilité des médias dans la crise sécuritaire».




Autres titres
Cameroun D’un coût total de 51 milliards de FCfa, la pénétrante Ouest de Douala sera livrée en janvier 2018 
Burkina-Faso Eaux de forage conditionnées: seulement 56 producteurs régulièrement contrôlés 
Burundi Un an plus tard, Jean manque toujours à l'appel 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Burkina-Faso Compte rendu du Conseil des ministres du 21 juillet 2017 
Burkina-Faso Eaux de forage conditionnées: seulement 56 producteurs régulièrement contrôlés 
Burkina-Faso Justice, politique et sport au menu de la presse burkinabè . 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires