Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Guinée Fête du 1er mai, la mauvaise gouvernance décriée par le mouvement syndical


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Fete-du-1er-mai,-la-mauvaise-gouvernance-decriee-par-le-mouvement-syndical

Le 1er mai 2017, les travailleurs ont célébré la 131e fête de travail. En Guinée Conakry, la tradition est encore respectée et les travailleurs se sont donnés rendez-vous au palais du peuple de Conakry sous le thème “protection de l’emploi, le salaire décent pour le développement socio-économique durable de Guinée”.

L’occasion était pour le mouvement syndical de dénoncer la mauvaise gouvernance.
Dans son allocution, le secrétaire général de la confédération nationale des travailleurs de Guinée (CNTG-USTG), Amadou Dialllo, devant les travailleurs de plusieurs secteurs d'activités a souligné l’importance du thème choisi pour cette année. Il indique toutes les luttes que le mouvement syndical a menées durant ces décennies, et interpelle le gouvernement et employeurs à "assoir une meilleure politique de l’emploi, surtout celui des jeunes et de salaire décent permettant aux travailleurs d’être à l’abri du besoin endémique en Guinée ”.

Selon Amadou Dialllo la célébration se tient dans un contexte particulièrement difficile puisque, marquée par une crise économique, chômage, la perte d’emploi, la baisse du pouvoir d’achat, le bas salaire, le manque de protection sociale, conséquence d’une détérioration des relations de travail entre partenaires sociaux, marquée par une violation fréquente de la législation du travail et conventions internationales

Le secrétaire général l’inter -centrale ( CNTG-USTG), déplore les pratiques dont sont victimes le peuple de Guinée notamment. La corruption, l’insécurité, l’impunité, la non application des décisions de justice et la mauvaise gouvernance sont entre autres les maux auxquels le peuple guinéen est confronté et qui sont dénoncés par le secrétaire général l’inter –centrale CNTG-USTG.

De son côté, l’un des acteurs de la société civile, Abdrahmane Sanoh, déclare que ”les syndicats sont en train de prendre leur dimension, leurs identités, leurs intérêts par rapport aux intérêts des populations. Maintenant tout cela exige quoi ? C’est la bonne gouvernance et cela manque dans notre pays. ”



Autres titres
Mali Incendie du marché rose: le cœur de Bamako en fumé 
Burkina-Faso Des affaires judiciaires monopolisent la Une des quotidiens burkinabè . 
Côte D'Ivoire Hamed Bakayoko en vedette à la Une de la presse ivoirienne 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Guinée La presse électronique à fond sur les préparatifs des élections locales en Guinée 
Guinée L’immigration aux Usa traitée par la presse électronique guinéenne 
Guinée Politique, grève et faits divers au menu de la presse électronique guinéenne 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires