Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Burkina-Faso Ouagadougou abrite la semaine des énergies renouvelables d’Afrique du 2 au 7 mai


CHRONIQUE - Technologie

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Ouagadougou-abrite-la-semaine-des-energies-renouvelables-d-Afrique-du-2-au-7-mai

La capitale burkinabè accueille la deuxième édition de la Semaine des énergies et énergies renouvelables d’Afrique (SEERA). La rencontre se déroulera 2 au 7 mai 2017.

"Promotion du Mix énergétique et de l’efficacité énergétique pour un accès durable à l’énergie pour tous", c’est le thème autour duquel se tiendra la Semaine des énergies et énergies renouvelables d’Afrique (SEERA), édition 2017. Sur le site de Ouaga 2000 et sur le site du Salon international de l’Artisanat de Ouagadougou (SIAO), la SEERA 2017 réunira : entreprises, administrateurs publics, gestionnaires de centres de santé, hôteliers, architectes, promoteurs d’hydrocarbures …
Ces cinq jours d’activités seront dédiés à la promotion des différentes sources d’énergies, surtout renouvelables (notamment le solaire).

Le Maroc est le "pays invité d’honneur" à cette 2ème édition de la SERRA, "au regard des avancées enregistrées dans le domaine des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique".

"La SEERA constitue un moyen efficace de partages de connaissances et d’informations utiles pour la promotion des différentes sources d’énergies avec un accent particulier sur les énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique", a indiqué le Directeur général de l’efficacité énergétique, Dr Ousmane Coulibaly.

A l’agenda ce cette semaine, il est prévu plusieurs activités dont des expositions, des conférences publiques, des tables rondes auxquelles vont prendre part les premiers responsables des collectivités territoriales.

Face au changement climatique, le Burkina Faso veut donner une nouvelle orientation à la politique énergétique du pays. Il s’agit de rendre l’énergie accessible et disponible à travers la promotion de l’efficacité énergétique et le renforcement du parc de production d’énergies conventionnelles.

L'AUTEUR
Alice L.


Autres titres
Inter 2016: une nouvelle année record pour les énergies renouvelables 161 GW de capacité en plus, malgré 23% d'investissements en moins 
Afrique L’Ethiopie passe au visa électronique 
Cameroun Après 3 mois de coupure, retour de l’internet dans les zones anglophones 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Burkina-Faso Justice et religion en vedette dans les journaux burkinabè 
Burkina-Faso Bobo-Dioulasso: saisie d’une importante cargaison de boissons périmées 
Burkina-Faso Examen du CEP 2017: aucun admis à l’école Mahon B de Kénédougou 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires