Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Inter L’UNICEF fournit des vaccins vitaux à près de la moitié des enfants dans le monde


Santé

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
L-UNICEF-fournit-des-vaccins-vitaux-a-pres-de-la-moitie-des-enfants-dans-le-monde

Malgré des progrès, des millions d’enfants sont toujours privés de vaccins vitaux.

L’UNICEF a acheté 2,5 milliards de doses de vaccins pour les enfants dans près de 100 pays en 2016, ce qui a permis d’atteindre près de la moitié des enfants de moins de cinq ans dans le monde. Ces chiffres, publiés à l’occasion de la Semaine mondiale de la vaccination, font de l’UNICEF le principal acheteur de vaccins pour les enfants dans le monde.

Le Nigéria, le Pakistan et l’Afghanistan, les trois pays où la polio est encore endémique, ont chacun reçu plus de doses de vaccins que les autres pays, avec près de 450 millions de doses de vaccins pour les enfants au Nigéria, 395 millions au Pakistan et plus de 150 millions en Afghanistan. L’UNICEF est le principal organisme d’approvisionnement pour l’Initiative mondiale pour l'éradication de la poliomyélite.

L’accès à la vaccination a permis une baisse spectaculaire du nombre de décès liés aux maladies à prévention vaccinale chez les enfants de moins de cinq ans. Il a également permis de faire progresser l’éradication de la polio dans le monde. Entre 2000 et 2015, le nombre de décès d’enfants de moins de 5 ans liés à la rougeole a baissé de 85 % et ceux liés au tétanos néonatal ont baissé de 83 %. Une partie de la baisse de 47 % des décès liés à la pneumonie et de la baisse de 57 % des décès liés à la diarrhée sur cette période est également attribuée aux vaccins.

Pourtant, 19,4 millions d’enfants dans le monde seraient encore privés d’une vaccination complète chaque année, selon les estimations. Environ deux tiers de l’ensemble des enfants non vaccinés vivent dans des pays touchés par un conflit. À cause de l’insuffisance des systèmes de santé, de la pauvreté et des inégalités sociales, un enfant de moins de cinq ans sur cinq ne bénéficie toujours pas des vaccins vitaux.

« Tous les enfants, où qu’ils vivent ou quelle que soit leur situation, ont le droit de survivre et de s’épanouir en étant protégés des maladies mortelles », a affirmé le Dr Robin Nandy, responsable de la vaccination à l’UNICEF. « Depuis 1990, la vaccination est l’une des causes majeures de la baisse conséquente de la mortalité de l’enfant, mais malgré cette avancée, 1,5 million d’enfants meurent toujours de maladies à prévention vaccinale chaque année ».

Les inégalités persistent entre les enfants riches et pauvres. Dans les pays où sont enregistrés 80 % des décès d’enfants de moins de cinq ans, plus de la moitié des enfants les plus pauvres n’ont pas reçu tous les vaccins nécessaires. Dans le monde, les enfants les plus pauvres ont quasiment deux fois plus de risques de mourir avant l’âge de cinq ans que les enfants les plus riches.

« En plus des enfants vivant dans les communautés rurales où l’accès aux services est limité, de plus en plus d’enfants vivant dans des villes surpeuplées et dans des bidonvilles sont également privés de vaccins vitaux », explique Robin Nandy. « Le surpeuplement, la pauvreté, le manque d’hygiène et d’assainissement ainsi que l’inadéquation de l’alimentation et des soins de santé augmentent le risque de maladies telles que la pneumonie, la diarrhée et la rougeole dans ces communautés. Ces maladies sont pourtant facilement évitables grâce aux vaccins ».

D’ici à 2030, il est estimé qu’une personne sur quatre vivra dans une communauté urbaine pauvre, principalement en Afrique et en Asie, ce qui signifie que les priorités et l’investissement relatifs aux services de vaccination doivent être adaptés aux besoins spécifiques de ces communautés et de ces enfants, a affirmé l’UNICEF.



Autres titres
Afrique Les Premières Dames d’Afrique échangent à New York sur « comment exploiter le dividende démographique » 
Burkina-Faso Le Directeur général de l’OMS félicite le Burkina Faso pour les mesures fortes prises dans le domaine de la santé 
Congo RDC Le syndicat des médecins suspend son mouvement de grève 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Inter Seuls 15 pays dans le monde disposent des politiques essentielles pour soutenir les familles et les jeunes enfants, selon l'UNICEF 
Inter Le secteur manufacturier va créer de moins en moins d’emplois dans les pays à bas coûts de main d’œuvre, prévient la Banque mondiale 
Inter Face aux divisions dans le monde, António Guterres appelle à agir pour faire régner la paix 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires