Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

République Centrafricaine Les soldats américains quittent le pays


Sécurité

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Les-soldats-americains-quittent-le-pays

Ce mercredi 26 avril 2017, les soldats américains qui étaient déployés dans l'Est de la Centrafrique ont commencé leur retrait du pays. La principale mission confiée aux soldats américains, était de traquer les rebelles de l'Armée de résistance du seigneur (LRA). Cette rébellion dirigée par dirigée par Joseph Kony.

Les soldats américains se retirent sans avoir réussi à stabiliser complètement la région.Washington justifie ce retrait par le fait que, la LRA n'est plus une menace.

La LRA a derrière elle, seulement une centaine d'hommes qui sont sur le terrain. La population centrafricaine estime que, l'objectif assigné à la mission n'a pas été atteint parce que Joseph Kony et ses hommes n'ont toujours pas été capturés.
Ces forces basées à Obo ont coopéré avec les soldats ougandais qui sont déployés dans cette région suite à une résolution de l'Union Africaine destinée à lutter contre les éléments rebelles.

La situation sécuritaire reste tout de même préoccupante. Car, en plus des hommes de Joseph Kony qui sont toujours en activité, l'est de la Centrafrique fait face depuis quelques mois à d'autres "bandes armés", principalement l'Unité pour la paix en Centrafrique (UPC), une autre faction de l'ex-Séléka.

Ce mouvement rebelle gagne du terrain dans cette région depuis que son leader Ali Darassa a été exfiltré de Bambari dans le centre du pays par la Minusca.
Ce qui fait craindre une recrudescence d'attaques armées dans la zone.

"La République Centrafricaine continuera de faire le travail et, se donnera les moyens pour arrêter ces personnes qui ont créé des massacres, des viols des populations et, perturber nos régions", déclare Yaloké Mokpem, porte-parole de la présidence de la République Centrafricaine.



Autres titres
Maroc Les accointances du Polisario avec DAECH mises à nu après le démantèlement au Maroc d'une cellule terroriste jihadiste ! 
Maroc Le Maroc fer de lance contre le terrorisme au niveau mondial 
Niger SEM Issoufou Mahamadou a présidé jeudi une réunion du G5 Sahel 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
République Centrafricaine Une enquête de l'ONU note des déficiences dans la protection des civils 
République Centrafricaine Cardinal Dieudonné: « 2018 doit être l'année de la réconciliation pour la Centrafrique » 
République Centrafricaine La condamnation du chef anti-balaka général Andjilo à la Une à Bangui 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires