Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Mali Logements sociaux: début d’expulsion pour 300 mauvais payeurs


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Logements-sociaux:-debut-d-expulsion-pour-300-mauvais-payeurs

Pour retard chronique dans le payement de leurs mensualités, plus de 300 acquéreurs devront être expulsés des logements sociaux de par l’Office malien de l’habitat (OMH).

Une opération d’expulsion entamée par l’Office malien de l’habitat (OMH) vise les bénéficiaires des logements sociaux non en règle dans le payement de leurs mensualités. Au total, 300 acquéreurs sont concernés par cette opération. Pour l’heure, une vingtaine de familles sont déjà à la rue dans le cadre de ladite action le jeudi à Tabakoro.

Le déguerpissement de ces bénéficiaires est l’aboutissement d’un processus fait de plusieurs rappels à l’ordre et avertissements sans suites. “La première étape consiste à notifier l’impayé. La seconde c’est la relance. La troisième étape c’est l’avertissement par voie d’huissier. La quatrième par message téléphonique et la dernière c’est la lettre de résiliation du contrat location-vente avec la demande de quitter le logement. ''Nous avons épuisé toutes ces étapes, il fallait donc passer à l’état ultime qui est l’expulsion puisque ces bénéficiaires occupent illégalement les logements”, a Salif Kodio, chef du département administration des logements sociaux de l’OMH.

Les occupants de ces maisons sociaux doivent à l’OMH, 12 mois et plus d’impayés. Des explications de Mr Salif Kodio, "à la date du 31 décembre 2016, nous étions à plus 358 de bénéficiaires dans une situation chronique d’impayé Cette situation a évolué. De plus d’un milliard de F CFA d’impayé, on est aujourd’hui à 900 millions de F CFA ".

L’opération d’expulsion enclenchée " se poursuivra tant que des bénéficiaires continueront à cumuler des mois”, prévient-on.
A terme de ce réaménagement, les logements libérés seront réattribués à d’autres demandeurs par le ministère en charge de l’Habitat.

Les expulsés occupaient notamment les logements des programmes de 1180, 740 et 759 logements.

L'AUTEUR
Alice L.


Autres titres
Burkina-Faso Education et infrastructures au menu de la presse en ligne burkinabè 
Maroc Diversité de sujets au menu des quotidiens et hebdomadaires marocains 
Sénégal La grève des ailleurs de l’AIBD se paie la Une des quotidiens sénégalais 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Mali Sécurité et la justice au menu des journaux 
Mali Incendie du marché rose: le cœur de Bamako en cendres 
Mali Communiqué du Conseil des Ministres du mercredi 13 décembre 2017 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires