Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Niger Crise éducative: le ministère de l'Enseignement supérieur à un nouveau patron


Education

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Crise-educative:-le-ministere-de-l-Enseignement-superieur-a-un-nouveau-patron

Exigé comme préalable aux discutions d’avec le gouvernement face à la crise qui secours le monde de l’éducation nigérienne, c’est désormais chose faite. Le ministre de Ministre de l'Enseignement Supérieur a été remplacé.

L’un des trois préalables des syndicalistes a été satisfait. Le Chef de l’Etat Monsieur Issoufou Mahamadou a procédé le mardi dernier par décret à un réaménagement technique du Gouvernement. Ainsi, il est nommé à la tête du ministère de l’enseignement un nouveau patron.
"Le Président de la République, Chef de l'Etat, Son Excellence Monsieur Issoufou Mahamadou, sur proposition du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, a signé un décret portant réaménagement technique du Gouvernement.

Aux termes de ce décret :

• Monsieur YAHOUZA SADISSOU est nommé Ministre de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation.
• Monsieur MOHAMED BEN OMAR, est nommé Ministre de l'Emploi, du Travail et de la Protection Sociale ", indique le communiqué du Secrétariat Général du gouvernement.

Le remplacement du ministre de l’Enseignement supérieur, Mohamed Ben Omar fait suite aux récentes manifestations enregistrées dans le monde estudiantin. Le lundi 10 avril dernier, une manifestation d’étudiants tenue à l’université de Niamey pour réclamer de meilleures conditions de travail à vite tourner en violents affrontements entre policiers et étudiants. La manifestation s’était soldait par la mort d’un étudiant.

Egalement, suite à ladite manifestation, un bilan officiel indique 313 interpellations dont 57 ont ensuite été libérées ; 109 blessés ont été recensés, parmi lesquels 88 manifestants et 21 policiers et à la fermeture de l’Université.

Depuis, les efforts à ramener le calme dans le secteur peinent à donner leurs résultats. Le gouvernement espère y parvenir cependant avec la nomination de Monsieur YAHOUZA SADISSOU à la tête du Ministre en charge de l'Enseignement Supérieur.

Rappelons que l’ouverture " d’une enquête indépendante " pour faire " la lumière sur la mort de l’étudiant " décédé le 10 avril dernier et " la libération " de quatre dirigeants étudiants sont les autres préalables de l’Union des scolaires nigériens (USN).

L'AUTEUR
Alice L.


Autres titres
Bénin Finies les inscriptions gratuites dans les universités publiques 
Bénin Examen national de Licence: la proclamation des résultats fixée au 30 septembre 
Burkina-Faso Message de rentrée 2017-2018 du SYNATEB 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Niger Les premières dames de la CEDEAO unies pour la cause de la femme et de l’enfant 
Niger Des soldats nigériens et américains tués au sud-ouest du pays 
Niger La fête tournante du 18 décembre aura belle et bien lieu à Tahoua 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires