Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Sénégal L’incendie au Daaka de Médina Gounass toujours en exergue


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les quotidiens sénégalais parvenus vendredi à APA accordent toujours un traitement de faveur à l’incendie survenu, mercredi, au Daaka (retraite spirituelle) de Médina Gounass (Sud-Est) dont le dernier bilan fait état de 29 morts et de plusieurs blessés.

Dans sa manchette, Le Témoin note que «le bilan s’alourdit à 29 décès» et que «17 corps non identifiés seront été enterrés ce matin».

Le journal informe que six blessés graves sont transférés à Dakar.

De son côté, Sud Quotidien parle de 24 morts, 102 blessés et 13 véhicules calcinés, ainsi que du bétail et de l’arachide brûlés.

«Le Daaka pleure ses morts : Larmes à feu», titre L’Observateur qui fait état de 15 corps déjà enterrés, huit en attente d’identification.

Selon nos confrères, cinq personnes ont été auditionnées à la gendarmerie de Kolda.

Relayant les réactions au lendemain du drame, Le Quotidien note : «A hutte et à Dia».

Dans ce journal, le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Abdoulaye Daouda Diallo, estime que «la paille et le feu ne font pas bon ménage».

«Le khalife sermonne les autorités. Une bobonne de gaz à l’origine de l’incendie. Cinq personnes arrêtées», ajoute Le Quotidien.

«Incendies à répétition au Daaka : Négligence coupable !», titre EnQuête.

Trente ans après, Le Témoin revient sur «le jour où Diouf a radié 1500 policiers».

Dans son dossier du jour, Sud Quotidien parle des grossesses en milieu scolaire qu’il qualifie de «carrières brisées».

«1162 cas de grossesses chez les adolescentes âgées de 13 à 19 ans en milieu scolaire en 2016. Ziguinchor (Sud) se taille la part du lion avec 164 cas, Dakar en queue du peloton avec 28 cas. Tambacounda (Est) et Matam (Nord) décrochent la palme des mariages précoces. Kolda (Sud), Kédougou (Est) et Saint-Louis (Nord) se rivalise les grossesses précoces. Des professeurs font du chantage à leurs élèves», détaille le journal.



Autres titres
Côte D'Ivoire Autonomisation de la Femme: la Ministre Mariatou Koné annonce 3 importants projets au profit des femmes de Gbéléban 
Côte D'Ivoire Journée des droits de l’homme 2017: l’égalité, la justice humaine au cœur des festivités 
Congo RDC Vignette automobile: interdiction de circulation à tous engins non en règle dès mardi 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Sénégal Finalement, l’autosuffisance rizicole ne sera pas pour 2017 
Sénégal Macky Sall annule la concession de 10 000 hectares de terres rizicoles au groupe marocain Afri Partners 
Sénégal Rapatriement de 2500 jeunes sénégalais de la Libye 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires