Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Mali Le processus de paix et les réactions après la formation du nouvel exécutif alimentent les journaux maliens


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les quotidiens maliens parus vendredi s’intéressent au processus de paix en cours dans le pays et les différentes réactions suscitées par la formation, cette semaine, du nouveau gouvernement.

‘’Installation des autorités intérimaires de Tombouctou et Taoudéni, énième faux rendez-vous’’, titre L’Indicateur du Renouveau en manchette. Prévue pour jeudi, la cérémonie d’installation devrait finalement avoir lieu le 19 avril, précise le quotidien. Il s’agit du 4ème report de l’installation desdites autorités dans ces deux régions du Nord du Mali. La raison de ce nouveau report, c’est la mise en place d’un nouveau gouvernement cette semaine qui a retardé le processus.

Les journaux reviennent également sur la formation du gouvernement et les réactions qu’elle a suscitées. ‘’Réactions mitigées au sein de la majorité, déception chez l’opposition’’, écrit L’indépendant.

L’Indicateur du Renouveau s’est fait l’écho de la réaction du principal parti d’opposition qu'est l’URD, un parti qui dénonce ‘l’effectif pléthorique du gouvernement : 35 membres contre 32 au sortant.’’

‘’Quel signal donnent-elles (les autorités) au peuple si ce n’est du mépris et l’arrogance quand des ministres qui ont brillé par leur incompétence se promènent en touristes de département en département et pour quel objectif ?’’, renchérit l’URD dans les colonnes de L’Indicateur du Renouveau.

Sur le front social marqué par les grèves illimitées des enseignants et des médecins, le Républicain donne la parole à Oumar Mariko, président du parti Sadi, officiellement dans la majorité. M. Mariko qui se prononçait hier sur la situation dans le pays, a tiré à boulets rouges sur le gouvernement.

‘’Le pouvoir a montré son visage véritablement criminel’’, a indiqué Oumar Mariko au sujet des grèves en cours. Selon lui, ‘’le pouvoir est responsable de la déchéance des hôpitaux. Le pouvoir est responsable des grèves.’’

Le quotidien gouvernemental L’Essor a fait sa Une sur l’inauguration de l’exposition de l’Institut du monde arable hier jeudi à Paris, en France. Le président Ibrahim Boubacar Keita y prend part aux côtés de ses homologues burkinabè, mauritanien et français.

Le confrère explique que les visiteurs y découvriront un pan important de l’histoire du Mali, à savoir les manuscrits de Tombouctou, ville du Nord à la réputation internationalement reconnue au plan de la culture musulmane.

L’Institut du monde arabe réunit près ‘’300 œuvres multidisciplinaires pour témoigner de la richesse artistique et culturelle de la pratique de l’Islam en Afrique subsaharienne ».



Autres titres
Maroc Divers sujets au menu des quotidiens et hebdomadaires 
Sénégal Pétrole, faits de société et politique se partagent la Une des quotidiens sénégalais 
Burkina-Faso Politique, société et religion au menu de la presse en ligne burkinabè 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Mali Communique du Conseil des Ministres du jeudi 25 mai 2017 
Mali Un réseau de fraudes foncières découvert dans la commune IV de Bamako 
Mali Présidence/Cellule de communication: Racine Thiam a rendu le tablier 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires