Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Mauritanie Multiplication de manifestations anti-référendum constitutionnel


Politique

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Multiplication-de-manifestations-anti-referendum-constitutionnel

En Mauritanie, les manifestations anti-consultation référendaire se multiplient. La démarche du président Aziz au sujet de la constitution enchante peu.

C'est le cas du mouvement fondé récemment sous l’appellation "Jamais la modification de la Constitution (JMC)", qui a organisé, dimanche dernier, une journée de réhabilitation symbolique de certaines écoles de la commune de Sebkha(banlieue sud-ouest de Nouakchott).
Pour les manifestants, ces établissements sont dans un état de délabrement avancé pendant que le pouvoir nourrit le projet d’organisation d'un référendum pour faire passer des réformes
constitutionnelles. Le projet déchire à fois la classe politique et toute la société mauritanienne.

La manifestation de ces jeunes a débuté avec la coupure d’un ruban symbolique portant, en gros caractères, un numéro "38", en référence à l’article 38 de la constitution du 20 juillet 1991 et ses textes modifcatifs, sur la base duquel le président Mohamed Ould Abdel Aziz entend organiser la consultation référendaire dénoncée.

Les jeunes ont profité de la journée pour effectuer des travaux sur les murs, dans les salles de classes et dégager les dépôts d’ordures encombrant chaque cour d'école visitée, rapporte la presse locale.
Pour ces derniers de "Jamais la modification de la Constitution (JMC)", la mobilisation ne doit pas fléchir. C’est pourquoi ils appellent les autres jeunes à rester mobilisés jusqu’à la mise en échec du projet référendaire.

Voté par l’assemblée nationale, et rejeté par le sénat, ce projet référendaire porte sur la suppression du sénat, la création de conseils régionaux, le changement des symboles nationaux, la suppression de la Haute cour de justice (compétente pour les cas de haute trahison du président de la République) et du Haut conseil islamique (HCI).



Autres titres
Maroc Assemblée nationale: interdiction d’utilisation de Journaux et portables aux plénières 
Burkina-Faso Déclaration de l’Union nationale des jeunes de l’UPC à l’occasion de la Journée internationale de la jeunesse 
Kenya Présidentielle 2017: Uhuru Kenyatta élu pour un second mandat 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Mauritanie Référendum constitutionnel: le "oui" l’emporte à 85 % 
Mauritanie L'ONU appelle les autorités à respecter le droit de réunion pacifique avant le référendum 
Mauritanie Décès du père de la démocratie mauritanienne, Ely Ould Mohamed Vall 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires