Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Sénégal Près de la moitié des Sénégalais vit sous le seuil de la pauvreté


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Pres-de-la-moitie-des-Senegalais-vit-sous-le-seuil-de-la-pauvrete

Au Sénégal, une étude faite par le Consortium pour la Recherche Économique et Sociale, CRES révèle que, près de la moitié des Sénégalais vit sous le seuil de la pauvreté.

Selon cette étude, les populations ne bénéficient pas de la croissance économique du pays. Conséquence, le nombre de pauvres a augmenté, de 6,3 millions de personnes en 2011 à 6,8 millions en 2016.

Le pourcentage national de 46,7% de pauvres atteint 57,3% en zones rurales. Avec une population estimée à 13,5 millions d'habitants en 2013 (dernier recensement), deux habitants sur trois sont pauvres en zones rurales, contre un sur quatre à Dakar.

Le professeur Abdoulaye Diagne, directeur du CRES indique que, la pauvreté est la plus prononcée dans les régions du sud du pays.
"La vulnérabilité réduit la probabilité de sortir de la pauvreté. D'une période à une autre, peu de gens y arrivent. Et quand ils y arrivent, il y a une proportion de gens qui retombent dans la pauvreté.", a expliqué Mamadou Dansokho, chercheur au CRES.

Pour permettre à la population de prendre en charge leurs besoins sociaux, des programmes tels que le programme d'urgence de développement communautaire (PUDC), la couverture maladie universelle (CMU) ou les bourses de sécurité familiale sont mis en place.

"Il faut tout faire pour qu'un point de croissance profite à toutes les couches de la population. Nous sommes déjà à plus de 6 %. Il faudrait que nous arrivions à 8 % de croissance. Mais, même avec ce taux, il faudrait mettre en place les mécanismes qui assurent une redistribution plus équitable des fruits de la croissance", a insisté le Prof Abdoulaye Diagne.



Autres titres
République Centrafricaine Nécrologie : l’Evêque de Bambari a tiré sa révérence 
Gabon Célébration du 1er mai : les travailleurs gabonais n’ont pas le cœur à la fête 
Tchad Grève des retraités : les ‘’papy’’ accordent un trêve d’une semaine au gouvernement 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle
RECHERCHE
Sénégal Les condoléances de Macky Sall aux familles des victimes du naufrage de Bettenty en exergue 
Sénégal L’affaire Khalifa Sall fait les choux gras des quotidiens sénégalais 
Sénégal Crimes contre l’humanité: la perpétuité confirmée pour Hissène Habré 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires