Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Burkina-Faso Les orphelinats débordés par les enfants en détresse


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Les-orphelinats-debordes-par-les-enfants-en-detresse

Les orphelinats, les pouponnières et de nombreux centres d’accueil au Burkina Faso sont confrontés à un manque criard de place, pour accueillir des enfants en détresse.

Plus de place pour les enfants en détresse dans les centres d’accueil dédiés. C’est l’exemple atypique de la ville de Bobo Dioulasso où des responsables de différents centres ne cachent pas cette triste réalité: le nombre pléthorique des pensionnaires.

Généralement, les enfants admis dans ces centres sont des orphelins de mères, des enfants abandonnés une fois né par leurs mères ou des enfants issus de l’inceste, des mères malades mentales, etc.
A Bobo Dioulasso, le centre le "Nid" accueille 18 pensionnaires à l’interne et 65 dans des familles d’accueil. Ce nombre important d’enfants en situation de détresse fait qu'il est difficile audit centre d’accueillir de nouveaux venus. Et dans la plupart des cas, les enfants en détresse arrivent dans des conditions précaires et les besoins sont énormes au niveau sanitaire et alimentaire.

Selon Daniel Zoubga, responsable du centre d’accueil " le Nid ", malgré cet effectifs cité plus haut, il est leur difficile de refuser un enfant qui arrive dans des conditions difficiles et il faut tendre la main pour faire quelque chose car c’est un être humain.

Pour la sœur Ida Raissa Konané, directrice de la pouponnière "Denkanou " au secteur 25 de Bobo-Dioulasso, il leur arrive de refuser souvent des enfants par manque de place. " Nous n’avons pas assez de berceaux pour accueillir un nombre important d’enfants ", dit-elle.

Les structures d’accueil des enfants en situation de détresse demandent toujours à la population de poser des gestes d’amour à l’égard de ces enfants défavorisés. C’est dans l’optique de répondre un tant soit peu à cet appel que la Fondation Zida pour le Burkindi a fait un don à cinq orphelinats dans la ville de Bobo-Dioulasso le samedi 8 avril dernier.



Autres titres
Congo, République du Santé, coopération et résultats des législatives en vedette dans la presse congolaise 
Afrique Le point de vue du FMI sur l’évolution de la démographie et du capital humain du Niger 
Cameroun La diversité s’affiche en couverture des journaux camerounais 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Burkina-Faso Attaques de présumés terroristes dans le Sahel burkinabè et sport à la Une des quotidiens 
Burkina-Faso Académie militaire Georges Namoano du Burkina Faso: le Président du Faso baptise la 16e promotion « Persévérance» 
Burkina-Faso Faits sociaux, politique et sport, au menu des quotidiens burkinabè 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires