Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Algérie Législatives 2017: la diaspora Algérienne donne de la voix


Politique

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Legislatives-2017:-la-diaspora-Algerienne-donne-de-la-voix

Dans le cadre des prochaines élections législatives prévues pour le mois de mai, les Algériens vivants à l’étranger donnent leur point de vue sur la question. Dans un communiqué transmis à notre rédaction, l’association de la Diaspora des Algériens résidant à l’étranger(Dare) fait le bilan de la législature passé et des propositions pour celle à venir. Lire le communiqué

A l’approche des élections législatives de mai prochain en Algérie
Nous, membres de la communauté Algérienne en France, l’association de la Diaspora des Algériens résidant à l’étranger, souhaitons porter à la connaissance du public notre point de vue quant aux élections législatives Algériennes de mai 2017.

Au cours du dernier mandat législatif, les députés représentant la communauté Algérienne de France ont brillé par leur absence sur le terrain ainsi que par des prises de décisions allant à l’encontre de la population qu’ils sont sensés représenter et protéger. J’en veux pour preuve le vote en faveurs de l’Article 51, très commenté au moment de son adoption, qui réduit les droits des Algériens binationaux.

Nous pourrions citer de nombreux autres exemples mais là n’est pas l’essentiel de notre propos.
Après avoir demandé aux autorités algériennes que le nombre de nos représentants passe à 30 pour les 7 millions d’Algériens résidant à l’étranger, et face à la non faisabilité de cette mesure, nous souhaitons désormais l’inverse.
Ce que nous proposons, c’est qu’il n’y ait plus de député représentant la communauté Algérienne résidant en France. Leur inefficacité est criante au vu de l’avancée quasi nulle sur les nombreux dossiers qu’ils s’étaient engagés à soutenir et à porter au moment de leur élection. Nous avons déjà fait part de ce point à certains responsables du FLN rencontrés à travers le travail de notre association.

Pour montrer l’efficacité de l’action des citoyens algériens à l’étranger, je vous informe que c’est grâce à l’action de notre association, la Diaspora des Algériens résidant à l’étranger (Dare), que nous sommes parvenus à une loi pour le rapatriement des corps des Algériens décédés à l’étranger. Promesse avait été faite par le secrétaire général du FLN de l’époque (rencontré à de nombreuses reprises) que cela figure dans le programme présidentiel et promesse tenue. Tout ce travail a été effectué par des citoyens Algériens résidant à l’étranger et sans l’entremise d’aucun député.

En lieu et place nous souhaitons la mise en place d’une structure telle que l’Amicale des Algériens comme c’était le cas auparavant. Structure financée par l’Algérie qui prendrait en charge ses salariés. Le but serait de travailler avec les autorités Algériennes afin de transmettre les doléances de nos concitoyens aux diverses institutions et administrations.

Nous avons transmis des courriers au Premier Ministre M. Sellal et au Ministre des Affaires Etrangères M. Lamamra, mais ces derniers sont restés sans réponse. Nous nous tenons néanmoins à la disposition des autorités Algériennes pour poursuivre en concertation avec eux cette réflexion et ces discussions.

Otman Douidi, vice-président

Association DARE
51 rue Heurtault, 93300 Aubervilliers.



Autres titres
Madagascar Une loi sur la propriété foncière votée 
Côte D'Ivoire Politique d’emplois du maire de Cocody/Noël Delphine, 6ème adjointe, annonce de bonnes nouvelles: « Nous allons distribuer 75 millions, le lundi prochain » Voici les critères et les cibles 
Zimbabwe Un premier fermier blanc reprend possession de ses terres 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Algérie Belle déculottée diplomatique algérienne prise à Addis-Abeba 
Algérie Nouvelles défaites diplomatiques algéro-polisariennes 
Algérie 500 personnes condamnées à des peines capitales : Amnesty International réagit 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires