Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Congo RDC Joseph Kabila nomme Bruno Tshibala, Premier Ministre


Politique

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Joseph-Kabila-nomme-Bruno-Tshibala,-Premier-Ministre

Les Congolais peuvent arrêter de se torturer les méninges pour deviner qui sera leur prochain Premier Ministre. Joseph Kabila a procédé le vendredi 7 avril à la nomination à ce poste de Bruno Tshibala, un ancien cadre de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) et l’une des figures de proue du Rassemblement, jusqu’à la mort d’Etienne Tshisekedi après laquelle, il a pris ses distances avec la plateforme de l’opposition.

Bruno Tshibala est le nouveau locataire de la Primature en République Démocratique du Congo (RDC). Depuis le discours le 05 avril dernier du Président Kabila annonçant la nomination du Chef du gouvernement dans les prochaines 48 heures, toutes les rumeurs et supputations allaient bon train à Kinshasa et dans de nombreuses capitales dans le monde où la situation politique en RDC, préoccupe.

C’est donc Bruno Tshibala Nzenze qui sera choisi par Joseph pour former le gouvernement d’union nationale qui cogèrera le pays jusqu’à l’élection présidentielle prévue se tenir avant la fin de l’année 2017, La nomination de cette personnalité a dû faire grincer des dents au sein de l’UDPS et du Rassemblement. Bien qu’il soit un militant de l’opposition de la première heure au côté d’Etienne Tshisekedi d’abord contre le régime de Mobutu, puis celui de Kabila père et ensuite de Joseph Kabila, Bruno Tshibala est depuis quelques mois en froid avec ses anciens compagnons de lutte. Après le décès de l’opposition historique, des divergences sont en effet née sur sa succession à la tête du regroupement de partis de l’opposition. Il conteste notamment les nominations de Félix Tshisekedi et Pierre Lumbi respectivement président du Rassemblement et président du conseil des sages.

Depuis, il va se désolidariser des décisions du Rassemblement et ne manquait aucune occasion d’aller à contre sens de ses directives. C’est ainsi qu’il a pris part aux consultations initiées par Joseph Kabila le 4 avril dernier.
Il devient le Premier et devra dans ce contexte compliqué, former un gouvernement de co-gestion qui aura pour principale mission d’organiser des élections présidentielles qui devront marquer, si l’actuel Chef d’Etat n’y participe pas, marquer un tournant dans l’histoire politique tumultueuse de la RDC.

L'AUTEUR
Waliyullah T.


Autres titres
Afrique du Nord L’Arab Democracy Index 2017: le Maroc encore plus démocratique 
Côte D'Ivoire Opposition: le FPI d’Affi N’Guessan dans les rues samedi 
Inter LEGISLATIVES 2017: appel au vote de la D.A.R.E. 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Congo RDC Une ONG défend l’accès des Pygmées aux terres du Parc national de Kahuzi Biéga 
Congo RDC Evasion spectaculaire à la prison de Beni: la sécurité de la région menacée 
Congo RDC Augmentation de 80 FC du prix des produits pétroliers à la pompe 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires